“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Deux étudiants se lancent dans le 4L Trophy

Mis à jour le 20/02/2020 à 11:24 Publié le 20/02/2020 à 11:24
De gauche à droite : Thomas et Jean-Baptiste  vont parcourir 6000 kilomètres en 4L,

De gauche à droite : Thomas et Jean-Baptiste vont parcourir 6000 kilomètres en 4L, D.M. et DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Deux étudiants se lancent dans le 4L Trophy

Thomas et Jean-Baptiste ont 23 ans. Aujourd’hui, ils sont à Biarritz pour la première étape du rallye-raid 4L qui doit les conduire jusque dans le désert marocain. Récit d’un périple

Jean-Baptiste Orengo et Thomas Montanera amis depuis de longues années sont à la recherche de sensations fortes et d’adrénaline. Cette fois-ci, ce n’est pas sur le terrain de leur sport commun, le rugby, qu’ils s’apprêtent à aller la chercher, mais bel et bien derrière le volant d’une Renault 4L. « On adore les anciennes voitures. On a participé à quelques rallyes historiques de Monaco d’ailleurs. On s’est donc lancé le défi de participer à cette course, ce qui impliquait de devoir trouver des sponsors et de retaper une 4L qui n’avait pas roulé depuis six ans. »

Un travail de longue haleine commencé il y a près de neuf mois, et pour lequel les deux jeunes hommes n’ont pas hésité à donner de leur personne.

C’est notamment Thomas qui a géré la partie mécanique puisqu’il travaille dans un garage automobile en Principauté. Cela dit, comme prudence est mère de sûreté, les deux acolytes ont prévu quelques pièces de rechange afin de parer à toute éventualité. « C’est sûr que c’est une vieille “titine”, il va falloir la ménager », plaisante Thomas en évoquant les dangers pour la mécanique des chaleurs éprouvantes du Sahara et de son sable, aussi brûlant qu’intrusif.

Un périple de douze jours...

La course en elle-même débute au Pays Basque français, du côté de Biarritz à 12h30 aujourd’hui. Auparavant, le véhicule aura subi une batterie de tests pour être déclaré conforme et homologué. S’ensuivra un trajet libre jusqu’en Andalousie, plus précisément à Algésiras, à l’extrême-sud de l’Espagne. La ville est bien connue des Marocains qui ont l’habitude d’y prendre le ferry pour rejoindre le Royaume des Lions de l’Atlas. Une fois sur place, les organisateurs expliqueront le déroulé de la course aux 3 000 étudiants de cette édition 2020, avant de faire embarquer tout ce beau monde sur un bateau direction Tanger. De là, et simplement à l’aide d’une boussole et d’un road book - le GPS est bien entendu formellement interdit -, les deux compères seront livrés à eux-mêmes et devront rallier Marrakech le plus rapidement possible, même si le rallye n’est pas une course de vitesse. « On participe bien entendu pour arriver jusqu’à la fin, ce sera déjà une bonne chose, explique Thomas. On espère aussi être premier, car nous sommes des compétiteurs dans l’âme. Nous sommes à l’aise en course d’orientation donc, sans prendre non plus de risques inconsidérés, on fera ce qu’il faut pour arriver en tête de la course », complète Jean-Baptiste. Mais ce rallye-raid 4L Trophy n’est pas uniquement l’occasion pour de jeunes étudiants de parcourir 6000 kilomètres en 4L, c’est aussi l’opportunité de faire une bonne action.

...pour la bonne cause !

En effet, l’événement est en collaboration avec La Croix-Rouge française et l’association Enfants du désert qui permettent de construire des écoles au Maroc mais aussi d’acheminer fournitures scolaires, matériel médical et informatique, équipements sportifs, vêtements et autres jouets aux enfants dans le besoin. « C’était un projet qui nous touchait, et bien sûr qu’au-delà du rallye en lui-même, l’aspect humanitaire nous a beaucoup séduits, » confie Jean-Baptiste.

Voilà donc une aventure qui mettra sans doute leur amitié à rude épreuve devant Thomas et Jean-Baptiste. L’occasion pour les deux azuréens d’être marqués à vie par ce 4L Trophy.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.