“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Des tests salivaires dès mardi dans les écoles de La Turbie

Mis à jour le 07/03/2021 à 20:11 Publié le 07/03/2021 à 20:10
Les tests salivaires débarquent dans les écoles de La Turbie.

Les tests salivaires débarquent dans les écoles de La Turbie. MaxPPP

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Des tests salivaires dès mardi dans les écoles de La Turbie

Dans l’optique de renforcer la politique de dépistage et suite à l’avis de la Haute autorité de santé, des tests salivaires RT-PCR sont déployés en milieu scolaire, dès le retour des vacances d’hiver.

Les tests salivaires sont réservés en priorité aux élèves des écoles maternelles et élémentaires, pour lesquels les prélèvements nasopharyngés peuvent être plus difficiles. L’école élémentaire de La Turbie pourra bénéficier dès le mardi 9 mars de cette campagne.


Liliane Cloupet, Première adjointe et déléguée aux affaires scolaires précise : "Nous nous sommes positionnés très rapidement et Madame l’Inspectrice a donné son aval pour sa circonscription à une école de Nice et à l’école de La Turbie. Ce sont des personnels de santé qui aideront à faire passer les tests : nous avons demandé leur aide aux pompiers qui ont accepté."


Liliane Cloupet a demandé à ce que les élèves de l’école maternelle soient eux aussi testés et espère que cela pourra se faire la semaine suivante. Un retour des vacances d’hiver sous le signe d’une organisation coordonnée entre les autorités académique, municipale et sanitaire, pour la protection de la jeunesse.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.