“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Voici les métiers qui recrutent le plus dans notre département

Mis à jour le 19/04/2016 à 05:13 Publié le 19/04/2016 à 06:57
AGENCE DE MENTONVENDREDI 21 MARS 2014Pole emploi de Menton - illustration saisonnierexemple serveur

Voici les métiers qui recrutent le plus dans notre département

Malgré une inflation du chômage, les intentions d'embauche des employeurs azuréens sont à la hausse. L'Euro de football ou la création de surfaces commerciales pourraient expliquer ce frémissement

Les chiffres du chômage sont, dans les Alpes-Maritimes, à l'image du reste de la France : pas bons. On comptait en février plus de 71.500 demandeurs d'emplois dans le département. En augmentation de 1,4% par rapport à janvier et de 4,6% sur un an.

Dans ce tableau noir, il existe cependant un motif d'espoir. Les intentions d'embauche exprimées par les employeurs azuréens sont en hausse de 8% en 2016 par rapport à l'année dernière, plus d'un établissement sur cinq envisageant de recruter cette année.

Des données que vient de révéler Pôle Emploi et le Crédoc à la suite d'une enquête, "Besoins en main-d'œuvre", menée auprès de quelque 30.000 établissements des Alpes-Maritimes (1).

Pas de quoi dire que la reprise est là. Mais, peut-être qu'un certain nombre d'événements, l'Euro de football notamment, permettent à certains secteurs de voir la vie en bleu (hôtellerie, sécurité, etc.).

Le bassin niçois le plus dynamique

Les festivals de l'été et les tournages de films et séries, nombreux sur la Côte, sont probablement aussi porteurs pour les métiers du spectacle. Il y a également fort à parier que les attentats ne sont pas sans conséquences sur les métiers de la sécurité. Revers de la médaille, ils pourraient malgré tout impacter le tourisme.

C'est peut-être ce qui explique que les besoins en main-d'œuvre exprimés par les employeurs sont en baisse de 1% dans le bassin canno-grassois.

Le secteur niçois, qui va de Cagnes à Menton (+15%) et la Communauté d'agglomération de Sophia Antipolis (bassin antibois) avec +3 % tirent, en revanche leur épingle du jeu.

Faut-il y voir les embauches à venir dans la création ou l'extension d'un certain nombre de surfaces commerciales après une année 2015 déjà très favorable avec l'ouverture notamment de Polygone Riviera?

On lira dans nos infographies la liste des métiers qui sont le plus demandés par les employeurs azuréens.  


>> Cliquez ici pour afficher l'infographie en grand

Pour un certain nombre d'entre eux (en gras), le recrutement s'avère relativement difficile. On citera notamment les serveurs de café et de restaurant en raison notamment d'horaires décalés ou de rémunérations pas toujours à la hauteur mais aussi des ingénieurs et cadres en informatique.

"Cela peut s'expliquer parce que dans ce domaine qui évolue très vite, on est confronté à une obsolescence des compétences des demandeurs d'emploi. C'est la raison pour laquelle, il est important que nous proposions des formations qui collent parfaitement aux besoins du marché", explique Ghislaine Ellena, directrice départementale de Pôle Emploi.

Malgré tout, l'an dernier 87% des offres passées par Pôle Emploi ont été pourvues. "Si on exclut les offres qui ont finalement été retirées par les employeurs, il n'y en a que 3 % qui n'ont pas été pourvues parce qu'on n'a pas trouvé de candidats." 

à partir de 1 €


La suite du direct