“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Voici comment on aimerait travailler en 2030

Mis à jour le 13/01/2020 à 18:26 Publié le 13/01/2020 à 18:30
Avec l’avènement du digital, le travail et l’emploi ont subi ces dernières années de profondes mutations. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Si, au final, c’était une opportunité?

Avec l’avènement du digital, le travail et l’emploi ont subi ces dernières années de profondes mutations. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Si, au final, c’était une opportunité? Infog DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Voici comment on aimerait travailler en 2030

Avec l’avènement du digital, le travail et l’emploi ont subi ces dernières années de profondes mutations. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Si, au final, c’était une opportunité?

Vœux

Algorithme, ubérisation, burnout, coworking... sont quelques-uns des mots qui ont marqué la décennie 2010-2020. Il y a dix ans, seuls les chercheurs parlaient d’intelligence artificielle. Aujourd’hui, elle est sur toutes les lèvres et fait partie de notre vie quotidienne.

En cette période de vœux, projetons-nous en 2030: quels sont les concepts que nous voudrions voir apparaître ou se renforcer? Voici le florilège de la rédaction de l’Eco.

Mixité

Moins de discrimination et davantage d’égalité hommes-femmes qu’elle soit salariale, dans l’accès à l’emploi, à la formation... Mais plus que l’égalité, c’est à la mixité que l’on aspire, à cette complémentarité entre les deux sexes qui, seule, peut garantir une qualité de vie au travail.

Intelligence collaborative

Tordre définitivement le cou au brown-out qui guette les collaborateurs en panne de perspective, dominés par une hiérarchie écrasante. Faire place à l’intelligence collective. Cette notion qui a émergé ces dernières années est le nouvel enjeu des entreprises. A chaque salarié de faire entendre sa voix sous le regard bienveillant du management.

Plus de vert et d’éthique

Notre souhait à l’Eco? Que la RSE soit omniprésente dans les entreprises. Qu’elles mettent toutes l’écologie, l’éthique et l’authenticité au cœur de leur stratégie. Plus de développement durable, de frugalité et de vert, c’est bon pour l’économie et c’est bon aussi pour la planète.

Carrière épanouissante et renouvelée

60% des emplois pourraient être partiellement automatisés dans les trois ans à venir. Et selon un rapport du Sénat, les enfants aujourd’hui scolarisés en maternelle exerceront, pour les deux tiers d’entre eux, une profession qui n’existe pas encore. Il y a là une opportunité fantastique pour créer un job à son image.

Profitons donc des facilités offertes par le digital pour se former et développer de nouvelles compétences. Le but étant de bâtir une carrière qui a du sens, où priment l’intelligence émotionnelle et les soft skills, et qui se renouvelle facilement.
On rêve tout simplement en 2030 à un emploi dans lequel on est épanoui. Où droit à la déconnexion, télétravail, souplesse des horaires et confiance sont des postulats de base. Bonne décennie à tous!


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.