Rubriques




Se connecter à

Une nouvelle aide de 230 millions d'euros pour les foyers qui se chauffent au fioul

Le Sénat a adopté un amendement du gouvernement pour débloquer 230 millions d'euros de crédits pour les ménages les plus modestes qui se chauffent encore au fioul. Un coup de pouce qui s'inscrit dans un contexte de hausse continue de l'énergie sur le territoire et dans le reste de l'Europe.

La rédaction Publié le 03/08/2022 à 18:15, mis à jour le 03/08/2022 à 18:33
Le fioul domestique n'est pas compris dans la remise carburant de 18 centimes de ce 1er avril. Photo Dylan Meiffret

Une semaine plus tôt, cette "prime sur le mazout" avait été votée à l'Assemblée Nationale contre l'avis du gouvernement. 

Le Sénat a emboité le pas et a adopté dans la nuit du mardi 02 juillet un amendement du gouvernement au projet de budget rectificatif pour 2022.

Ce dernier acte une aide de 230 millions d’euros pour tous les foyers qui continuent de se chauffer au fioul, sur proposition des députés de l'opposition.

Cet amendement prévoit l'ouverture sur le programme "Energie, climat et après-mines", d'une aide de 230 millions d'euros de crédits afin de "financer des mesures ciblées, en soutien aux ménages modestes encore chauffés au fioul, dans un contexte de hausse des prix de l'énergie"

3 millions de personnes se chauffent encore au fioul 

Ces mesures seront précisées par voie règlementaire et limitées dans le temps. Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a proposé d'associer les parlementaires à la définition du ciblage des ménages qui pourront bénéficier de cette aide supplémentaire. 

 

Cette aide concerne aujourd'hui 3 millions de personnes, qui se chaufferaient encore au fioul, selon les éléments apportés par le ministre.

Or, depuis le 1er juillet, les chaudières au fioul sont interdites à l'installation. Une interdiction difficile à suivre dans un contexte de guerre en Europe de l'Est provoquant une montée incontrôlée des prix. 

Malgré cette récente interdiction, le fioul reste une manière de se chauffer encore très implantée en France. En effet, elle représente la troisième énergie de chauffage en France.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.