Rubriques




Se connecter à

Une aide pour les automobilistes, des contrôles dans l'alimentaire: Bruno Le Maire précise le projet de loi sur le pouvoir d'achat

Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, a présenté, ce lundi matin sur France Inter, quelques éléments qui devraient figurer dans le projet de loi sur le pouvoir d'achat qui sera dévoilé en fin de semaine. Voici ce qu'il faut en retenir.

Pierre Peyret Publié le 04/07/2022 à 08:05, mis à jour le 04/07/2022 à 08:26
Le projet de loi sur le pouvoir d'achat présenté en fin de semaine devrait notamment concerner les automobilistes. Photo doc. D. M.

Si la question d’une aide "gros rouleur" était sur la table ces dernières semaines, Bruno Le Maire a fait savoir, ce lundi matin, sur France Inter, que le gouvernement allait soutenir les Français qui font face à l’augmentation des prix de l’énergie dans le cadre du projet de loi sur le pouvoir d'achat qui sera présenté en fin de semaine.

Une aide pas seulement pour les "gros rouleurs"

"On réfléchit à une indemnisation plus généreuse. Elle concernerait tous ceux qui sont obligés de prendre leur voiture pour aller travailler, et ceux qui ont des revenus faibles. Cela peut concerner des millions de personnes", a-t-il annoncé, sans pour autant s'étendre sur la notion de "revenus faibles". "Il y aura des discussions avec le Parlement pour savoir si c'est ceux qui gagnent 1.500, 1.600 ou 1.800 euros par mois".

Une remise de 18 centimes par litre de carburant est appliquée à la pompe pour tous les automobilistes depuis le 1er avril pour atténuer l'impact de la flambée des cours du pétrole, et la loi pouvoir d'achat proposera de la prolonger jusqu'à la fin août.

Le ministre de l'Economie a déjà proposé aux oppositions de prolonger cette aide jusqu'à la fin de l'année.

 

Celui qui devrait sans surprise être reconduit au ministère de l’Economie ces prochaines heures est aussi revenu sur les aides dédiées aux entreprises.

Prolongation du Prêt garanti par l'Etat

"Nous allons prolonger le Prêt garanti par l’Etat. Il devait s’arrêter cet été, il sera prolongé jusqu'à la fin de l’année. Nous allons continuer à aider les entrepreneurs en leur permettant d’étaler leurs remboursements."

Des aides pour "les entreprises qui consomment beaucoup d'électricité et de gaz" seront aussi inscrites dans ce projet de loi. "Elles pourraient aller jusqu’à 25 millions d’euros pour certaines entreprises."

Mais il n’y a pas que les prix de l’énergie, la question des prix alimentaires fait aussi partie de ce projet de loi sur le pouvoir d’achat.

Des contrôles dans l'alimentaire

"Les contrôles vont être multipliés pour voir si des marges inacceptables sont prises dans les différentes filières, de la production aux transports en passant par le stockage. Nous ne laisserons pas passer les profiteurs de la crise inflationniste. Ceux qui en profitent seront sanctionnés", a prévenu Bruno Le Maire.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.