“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un week-end à Monaco en last minute: combien ça coûte ?

Mis à jour le 09/08/2019 à 08:52 Publié le 09/08/2019 à 15:10
Sur Airbnb, on retrouve une quarantaine d’annonces référencées pour les dates convoitées. Selon le lieu et le service, le prix peut littéralement décupler.

Sur Airbnb, on retrouve une quarantaine d’annonces référencées pour les dates convoitées. Selon le lieu et le service, le prix peut littéralement décupler. Photo Cyril Dodergny

Un week-end à Monaco en last minute: combien ça coûte ?

Pour passer quelques nuitées à Monaco, il faut généralement débourser une coquette somme. Quelques locations affichent toutefois des prix abordables pour un territoire au foncier si élevé.

Dans la vie, il y a deux catégories de personnages. Les gens prévoyants qui réservent leurs voyages des mois à l’avance. Et puis, il y a les autres. Les nonchalants, les têtes en l’air, les amoureux de la dernière minute.

Où se loger quand il ne nous reste qu’une poignée de jours pour « booker » un logement de vacances ? Les offres pullulent littéralement dans les communes limitrophes de Monaco. Mais c’est au cœur du territoire étriqué de la Principauté que nous avons affiné nos recherches. Avec les filtres suivants : du 15 au 18 août pour deux adultes. Sans restriction financière. On est, certes, loin des prix astronomiques du week-end très prisé du Grand Prix de Formule 1. Toutefois, on déniche des annonces pour toutes les bourses. Voici un état des lieux, forcément non exhaustif.

Airbnb : de 110€... à 11.548€ la nuit sur un yacht

Pour les trois nuits convoitées en plein mois d’août, 41 annonces sont référencées sur la plateforme communautaire Airbnb, principalement à la Condamine, aux abords du Port Hercule et au Larvotto. Au vu de la valeur foncière du territoire, on ne peut guère parler d’esprit "low cost" ou de bonnes affaires. Le coût moyen de la location s’élève, en effet, à 717€ la nuit. Un chiffre qui semble biaisé par l’intégration, dans la liste, de la tête de gondole des locations compilées : un yacht de luxe de 35 mètres. Quatre chambres, six lits, quatre salles de bains pour la modique somme de… 11.548€ la nuit, frais de service compris. "Le prix indiqué est pour vivre à bord. Si vous souhaitez faire de la croisière, des coûts de carburant supplémentaires seront appliqués", précise toutefois le capitaine du bateau.

Dans les appartements proposés - qui ne sont théoriquement que des logements privés - les tarifs grimpent proportionnellement à la qualité du panorama sur la Grande bleue et des services proposés. Heureusement, certaines locations s’avèrent abordables pour les petites bourses. Ainsi, pour 110€ la nuit, il est possible de s’octroyer, du côté du port Hercule, une chambre avec salle de bains privative et terrasse donnant sur l’avenue de la Quarantaine. Largement potable pour des touristes qui n’ont pas une exigence démesurée.

Bon plan: une chambre d’hôtes pour 70€ la nuit avec petit-déjeuner

C’est LE bon plan déniché sur la Toile. La chambre d’hôtes Elsa, située sur le boulevard du Jardin-Exotique. Une nuitée de 70€ pour une chambre de 12 m². "Il y a TV, mini-frigo, bouilloire avec thé, café, infusions, internet wifi. La salle de bains et le WC séparés sont communs avec nous", détaillent les propriétaires. Avec, en prime, le petit-déjeuner servi sur la terrasse avec vue panoramique sur l’immensité bleue. Qui dit mieux ? Problème, ce bon plan est, très logiquement, complet jusqu’à début octobre. À deux exceptions près.

Les hôtels de la Principauté

C’est là où, logiquement, les prix flambent. Service luxueux oblige. Sur le site de réservation de la Société des Bains de Mer, on ne trouve pas de location disponible en dessous de 699€. Une chambre de style Belle Époque à l’Hôtel Hermitage, répondant au doux nom de Queen Supérieure, avec vue sur la ville ou la cour, incluant un accès gratuit au Casino Monte-Carlo, aux Thermes marins ou encore un room service 24h/24.

Dans le même hôtel, en revanche, la Diamond Suite Duplex, signée du décorateur et architecte Pierre-Yves Rochon, se chiffre à partir de 15.000€. Un lieu de 200m² dont 95m² de terrasse avec jacuzzi dominant la Méditerranée. Et forcément le service premium qui va avec. Plus "abordable ", les chambres sont facturées dès 599€ au Fairmont et dès 326€ au Novotel Monte-Carlo.

Il ne reste plus aux touristes retardataires qu’à faire leur choix.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct