“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un nouveau patron pour la pépinière de startups MonacoTech

Mis à jour le 23/12/2019 à 07:44 Publié le 23/12/2019 à 07:45
Lionel Galfré, le nouveau directeur.

Lionel Galfré, le nouveau directeur. Photo Stéphane Danna / Dir. Com.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un nouveau patron pour la pépinière de startups MonacoTech

Fabrice Marquet quitte la direction de l'incubateur-accélérateur de startups monégasque à la fin de l'année. Il sera remplacé le 13 janvier 2020 par Lionel Galfré, l'ancien directeur de l'Institut monégasque de la statistique et des études économiques (Imsee).

La nouvelle est tombée subitement vendredi 20 décembre, par le biais d’un communiqué de presse. Le monde économique de la Principauté a alors découvert que MonacoTech, l’incubateur accélérateur de startups, créé en 2017 par le gouvernement princier et Monaco Telecom, avec l’expertise de Xavier Niel, allait changer de direction le 13 janvier 2020. À cette date, Fabrice Marquet, la cheville ouvrière de cette structure installée à Fontvieille, sera remplacé par Lionel Galfré, l’ancien directeur de l’Institut monégasque des statistiques et des études économiques (Imsee).

"Fabrice Marquet, après avoir assuré avec succès le lancement de ce Startup Program d’incubation et d’accélération, quitte ses fonctions en cette fin d’année pour développer des projets personnels, peut-on lire dans ce communiqué de presse. Lionel Galfré rejoint l’équipe et prend la tête de MonacoTech, à partir du 13 janvier 2020."

"Ce Monégasque au parcours professionnel complet, poursuit le communiqué, a une expérience à l’international et à Monaco, dans des structures à la culture très diverse, privée et publique, et dans des fonctions commerciales et de développement. Curieux, ouvert, il met donc au service des startups ses qualités d’écoute et son expertise reconnue dans la stratégie et le développement d’activités. Ses priorités: renforcer le programme d’accompagnement des startups hébergées, lancer un nouvel appel à projets, travailler avec l’ensemble des partenaires privés et publics afin d’inscrire MonacoTech dans un écosystème dynamique et favorable au développement de l’innovation en Principauté."

Depuis sa création en septembre 2017, MonacoTech a permis à 29 startups de bénéficier d’un programme sur mesure. Aujourd’hui, le portefeuille de la pépinière, constitué de 15 startups présentes à Monaco et à l’étranger, est valorisé à plus de 120M€. Ces sociétés affichent le bilan suivant, cumulé sur deux ans: près de 10M€ de revenus ; plus de 60 embauches ; plus de 15M€ de fonds levés et en cours de clôture.

Fabrice Marquet, l'ancien directeur
Fabrice Marquet, l'ancien directeur Photo J.-F.O.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.