“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un Mentonnais invente le T-shirt anti-crise cardiaque

Mis à jour le 22/12/2017 à 05:11 Publié le 22/12/2017 à 05:11
Les données sont consultables en temps réel sur le smartphone.

Les données sont consultables en temps réel sur le smartphone. Cyril Dodergny

Un Mentonnais invente le T-shirt anti-crise cardiaque

Après plusieurs années de recherches et développement, Laurent Fort a conçu un T-shirt truffé de capteurs, capable de prévenir le trouble du rythme cardiaque. Une innovation

L'image n'est pas rare sur les terrains sportifs. Une personne à la santé de fer s'écroulant subitement. En quelques minutes - si les gestes qui sauvent ne sont pas prodigués - il peut perdre la vie. On appelle cela la mort subite (lire ci-dessous). Laurent Fort, un Mentonnais aux 47 printemps, propriétaire du restaurant l'Embuscade, a conçu un tee-shirt intelligent et connecté capable de prévenir le trouble du rythme cardiaque. Et répondant au doux nom de Body Connect. Un textile compressif, moulé au corps pour capter les données, truffé d'électrodes. Invisibles si l'on n'y zieute pas d'un peu plus près.

« Elles servent pour l'électrocardiogramme médical. Il y a aussi une membrane respiratoire au niveau de la cage thoracique pour calculer la fréquence respiratoire », explique-t-il.

Trois brevets déposés

Au-dessous du sternum, un discret appareil capte moult données qu'il est possible de consulter en temps réel sur son smartphone : la vitesse, les kilomètres, la posture, la fréquence cardiaque, la dépense énergétique, la puissance des impacts... Tout cela, le Mentonnais ne l'a pas pondu du jour au lendemain. Il a d'abord fallu l'idée. « Il y a six ans, mon fils jouait au foot sur la Playstation. Il changeait les joueurs selon leur forme. Des paramètres qu'ils pouvaient consulter en temps réel », raconte-t-il. Il a, surtout, fallu cinq longues années de recherche et de développement par un laboratoire suisse. Un paquet d'argent injecté dans le projet. Et au moins trois brevets pour protéger l'invention dans le monde entier.

« Surveiller le patient à distance »

Aujourd'hui, le prototype n'attend que des propositions d'industriels pour commercialiser à grande échelle cette innovation révolutionnaire en 2018. D'abord pour le sport de masse, autrement dit Mr et Mme tout-le-monde qui irait faire son activité sportive quotidienne. Puis pour le sport collectif professionnel. « On travaille déjà avec les fédérations nationales de foot et de rugby, notamment. Les filles du handball, récemment championnes du monde, ont testé le tee-shirt lors de leurs entraînements. »

Le troisième axe de commercialisation, médical cette fois-ci, ne devrait arriver que plus tard. Le tee-shirt aurait pour but de remplacer le holter cardiaque (1), un brin encombrant. « Cela permettrait de surveiller les patients à distance et d'éviter les crises cardiaques. Avec la télétransmission des données, le docteur aurait celles-ci en temps réel. Mais il faut encore obtenir les normes médicales qui sont très coûteuses... »

D'où une levée de fonds qui s'avère plus que jamais nécessaire. Pour que l'idée, d'abord ancrée dans l'esprit, puisse réellement sauver des vies.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct