“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Un expert analyse la très nette progression du marché de l'immobilier sur la Côte d'Azur depuis le déconfinement

Mis à jour le 10/08/2020 à 08:02 Publié le 10/08/2020 à 08:02
Illustration

Illustration Photo Philippe Arnassan

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un expert analyse la très nette progression du marché de l'immobilier sur la Côte d'Azur depuis le déconfinement

Un habitant sur quatre des Alpes-Maritimes a épargné malgré lui, faute de pouvoir consommer pendant le confinement. Plus de la moitié a déjà tout dépensé. Les autres ont opté pour un placement à long terme. Le point avec notre expert

Comment se porte le marché immobilier depuis la sortie du confinement?
La demande est très, très forte. Sur les huit agences immobilières réparties dans le département non seulement on a récupéré les deux mois perdus pendant le confinement mais, en plus, on a progressé par rapport à la même période l’an dernier. Les taux d’intérêt sont bas donc favorisent le marché.

Quel est le profil des acquéreurs?
On a très peu d’étrangers, qui composaient pourtant une partie importante de notre clientèle (Finlandais, Suédois, Russes). Mais beaucoup de Français. Parmi nos clients, il y a de jeunes retraités ou de jeunes chefs d’entreprise qui décident d’investir. Car beaucoup de gens ont peur que l’Etat soit en faillite et saisisse des liquidités sur les comptes au-delà de 100.000 euros, comme cela s’est fait en Grèce.

Que recherchent-ils?
Une résidence principale pour la plupart. Beaucoup de gens qui n’avaient pas d’extérieur s’orientent vers des logements avec terrasse ou passent en maison. C’est la conséquence du confinement avec cette promiscuité qui a été subie. Nous avons aussi des Parisiens qui ont changé de vie et qui décident de fixer leur résidence sur la Côte d’Azur parce qu’ils peuvent travailler à distance de partout en France. Parfois des clients du Nord ou de Lyon qui souhaitent acquérir une résidence secondaire. Certains ont revendu leur bien de Miami ou du Portugal et rapatrient l’argent en France. Ils veulent sortir cette épargne des banques pour un placement sûr.

Benjamin Mondou, président de Century 21 Lafage Transactions
Benjamin Mondou, président de Century 21 Lafage Transactions Photo S.B.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.