Rubriques




Se connecter à

Trois directeurs en quatre ans, mais pourquoi une telle rotation à la tête de Polygone Riviera?

Guillaume Creuze, Hugo Rey et plus récemment Arthur Bailly. En près de quatre ans, les directeurs du centre de Cagnes-sur-Mer se sont succédé régulièrement. Pourquoi un tel turn-over?

Yannis Dakik Publié le 03/10/2021 à 18:40, mis à jour le 03/10/2021 à 18:42
Arthur Bailly a pris ses fonctions à la tête du centre début août. (Photo Y. D.)

Depuis 2017, Polygone Riviera a connu trois directeurs différents.

Après Guillaume Creuze en 2017 et Hugo Rey en 2019, c’est Arthur Bailly qui a récemment pris la tête du centre commercial cagnois.

Comment expliquer ces changements aussi réguliers – alors que son voisin Cap 3000 est géré depuis plus de 13 ans, par le même directeur, Roch-Charles Rosier?

"Chez nous, la mobilité géographique est assez culturelle pour un directeur de centre, répond Olivier Delamarre, directeur du réseau au sein d’Unibail-Rodamco-Westfiled. C’est la société qui s’occupe de la gestion du centre à ciel ouvert. Pour des projets c’est bien d’avoir un œil neuf et de challenger l’existant en apportant de nouvelles idées. Polygone Riviera est un complexe qui évolue beaucoup."

 

À la direction de Polygone-Riviera: toujours le même profil avec une moyenne d’âge assez jeune (30 ans lors de leurs nominations). "Ce sont des profils expérimentés et dynamiques qui ont plein d’idées mais qui savent se canaliser et les mettre en œuvre", vante le groupe.

"On ne défait pas ce que l’on fait tous les deux ans"

Un turn-over, déstabilisant pour les équipes? Olivier Delamarre se veut rassurant. "On a une équipe de direction de centre avec des membres qui sont plus anciens donc il y a un suivi dans les projets engagés. Le directeur donne une impulsion mais on ne défait pas ce qu’on fait tous les deux ans. Par exemple, le projet de réhabilitation des Berges du Malvan a été lancé par Guillaume Creuze puis développé par Hugo Rey et il va être mis en œuvre par Arthur Bailly en 2022."

Pour rappel, ce projet a pour but de rendre la zone viable pour que les gens puissent s’y rendre facilement et s’y balader, pique-niquer.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.