“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tout ce qu'il faut savoir sur la détaxe dans ce centre commercial monégasque

Mis à jour le 06/08/2018 à 20:03 Publié le 06/08/2018 à 20:00
C’est au niveau du 17, avenue des Spélugues que l’on peut se faire rembourser la TVA.

C’est au niveau du 17, avenue des Spélugues que l’on peut se faire rembourser la TVA. Photo Jean-François Ottonello

Tout ce qu'il faut savoir sur la détaxe dans ce centre commercial monégasque

Depuis quelques mois, les touristes originaires d’un pays extérieur à l’espace Schengen, peuvent obtenir le remboursement direct de la détaxe au cœur du centre commercial monégasque, Metropole Shopping

Au rez-de-chaussée du Métropole Shopping Monte-Carlo, une cabine au comptoir en marbre attire l’œil. Là, au 17 avenue des Spélugues, on pouvait échanger du cash en 50 devises.

Les touristes peuvent, désormais, aussi se faire rembourser directement la fameuse détaxe dont ils jouissent sur le territoire français et monégasque*.
Explications.

Qu’est-ce que la détaxe ?

Les touristes de passage en France ou à Monaco peuvent – sous certaines conditions et pour l’achat de certains produits (lire ci-contre) – bénéficier d’une exonération du paiement de la taxe sur la valeur ajoutée dite TVA. Soit un remboursement entre 10 et 12% en fonction des accords entre l’organisme de détaxe et les marques.

Qui y est éligible ?

Dans le panel des touristes éligibles à cette fameuse détaxe, on retrouve les voyageurs ayant une résidence dans un État non-membre de l’Union Européenne, quelle que soit leur nationalité, ou un État tiers*.

Il est également nécessaire d’être de passage en France pour moins de six mois et être âgé d’au moins seize ans.

Les résidents...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct