“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Riviera electric challenge: "un très bon cru" 2016

Mis à jour le 07/04/2016 à 05:13 Publié le 07/04/2016 à 05:13
Ce challenge de voitures électriques a été organisé en marge du salon Ever Monaco dont Kia est le partenaire officiel cette année. C'est au volant d'une Kia Soul EV du groupe Cavallari qu'un équipage de Nice-Matin a pris part à ce rallye.

Ce challenge de voitures électriques a été organisé en marge du salon Ever Monaco dont Kia est le partenaire officiel cette année. C'est au volant d'une Kia Soul EV du groupe Cavallari qu'un équipage de Nice-Matin a pris part à ce rallye. Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Riviera electric challenge: "un très bon cru" 2016

La 2e édition s'est déroulée, hier, avec la participation de 31 équipes qui ont rallié Cagnes à Monaco en voiture électrique en ouverture du salon Ever qui se tient dans la principauté jusqu'à demain

Alain Gagerro n'en revient pas. Lancé l'an passé, le Riviera electric challenge qui relie Cagnes-sur-Mer à Monaco commence à prendre une sacrée ampleur. L'équipage italien représentant la municipalité de Gênes aimerait même y inclure une boucle dans la botte de l'Europe. « C'est une évidence, on va monter en puissance d'année en année, confie, à l'issue de la course, celui qui en est l'organisateur principal et conseiller municipal de Cagnes-sur-Mer délégué au Développement durable. Mais dans ces cas-là il faut faire attention à structurer davantage l'organisation. »

Parade électrique

Au départ du port du Cros-de-Cagnes, les trente et un équipages en course, représentants des entreprises et collectivités pionnières dans l'intégration de véhicules électriques au sein de leurs flottes, ont relié Monaco en parcourant 85 km et neuf villes étapes.

Un tracé qui les a conduits jusqu'aux hauteurs de Vence avant de s'offrir une pause conviviale à Beaulieu-sur-Mer. « Ce n'était pas prévu mais, au départ du casino, nous sommes repartis tous ensemble, les uns à la suite des autres afin que l'arrivée se fasse collectivement à Monaco », apprécie l'adjointe à l'environnement de Cagnes-sur-Mer et copilote d'un jour, Corinne Guidon. Une parade de véhicules électriques sur le bord de mer qui a plu aux passants. « J'ai retrouvé en puissance dix la convivialité de la manifestation initiée l'an passé, félicite Alain Gaggero. Tout s'est très bien passé, les équipages étaient enthousiastes à chaque point d'étape. »

Tenues par des bénévoles du Rotary, récompensé hier d'un trophée, les villes ou entreprises étapes étaient, pour les participants, l'occasion de répondre à une série de questions (1) en lien avec les actions de ces entités pour le développement durable et la transition énergétique. Pas toujours évident, confient certains participants qui admettent avoir, parfois, répondu au pif !

« Pris au jeu »

« C'était un très bon cru en terme de relations et d'échanges, reconnaît Alain Gaggero. Et les concurrents se sont pris au jeu de la compétition en voulant savoir combien ils avaient économisé d'énergie. »

Au classement, l'Institut méditerranéen du risque, de l'environnement et du développement durable de Nice arrive en troisième position à bord de sa Renault Zoé. L'entreprise Smeg décroche la deuxième place sur Peugeot Ion. La société SAP a fait monter sa Renault Zoé sur la première place du podium en consommant le moins d'énergie possible au cours de ces 85 km.

À Monaco, un salon dédié à la mobilité et aux énergies renouvelables

Le salon Ever s’est ouvert hier et dure jusqu’à demain, au Grimaldi Forum de Monaco.
Le salon Ever s’est ouvert hier et dure jusqu’à demain, au Grimaldi Forum de Monaco. Photo Sébastien Botella

Des véhicules hybrides conçus dans le but de courir des rallyes ; des berlines de luxe elles aussi électriques ; des vélos à assistance électrique ; des engrais biologiques ; un service de véhicules à partager… C'est une - petite - partie des innovations présentées dans le cadre du salon Ever. La onzième édition de ce rendez-vous dédié aux énergies renouvelables et à la mobilité s'est ouverte hier, et dure jusqu'à vendredi, au Grimaldi Forum de Monaco.

La manifestation prend plusieurs formes. Dans l'enceinte du Grimaldi Forum, il y a donc des présentations de produits, des tables rondes, des conférences…

L'événement s'articule autour de trois journées thématiques. Hier, il était question de mobilité électrique. Les énergies renouvelables sont le fil rouge d'aujourd'hui. La transition énergétique et l'après Cop 21 sont au centre de la journée de demain.

Au salon Ever, il y a donc de la théorie, mais pas seulement. Autres temps forts de ces trois jours, les tests de voitures, scooters ou motos électriques et hybrides.

L'idée : montrer aux visiteurs « qu'un véhicule électrique est un vrai véhicule », résume Sébastien Inzirillo, le responsable de cette animation « Ride and Drive », proposée pendant toute la durée du salon.

La pratique permettant de déconstruire des idées reçues sur l'esthétique, la vitesse ou la conduite de ces véhicules… Et pourquoi pas, à terme, à favoriser leur utilisation.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.