“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Record des ventes d'art moderne à l'Hôtel des ventes de Monte-Carlo

Mis à jour le 24/07/2018 à 07:30 Publié le 24/07/2018 à 07:28
Ce couple dansant de Botero a été adjugé 1,4 million d’euros dimanche après-midi au Yacht-Club de Monaco.

Ce couple dansant de Botero a été adjugé 1,4 million d’euros dimanche après-midi au Yacht-Club de Monaco. Photo Cyril Dodergny

Record des ventes d'art moderne à l'Hôtel des ventes de Monte-Carlo

Les vacations estivales de l’Hôtel des ventes de Monte-Carlo ont remporté un franc succès et se sont achevées sur une vente d’art moderne particulièrement riche et fructueuse

Environ 1 kg 350… Un record pour un catalogue de bijoux d’après Franck Baille, cofondateur de l’Hôtel des ventes de Monte-Carlo: "Le catalogue est épais parce que la vente a été très diversifiée. C’était la volonté de Chantal Beauvois." La cofondatrice d’HVMC, experte en bijoux, a réuni une collection impressionnante, avec de nombreux bijoux anciens, de 1850 à 1950.

"La clientèle asiatique est particulièrement intéressée par ces pièces. Ce sont souvent de belles réalisations techniques» détaille Franck Baille. Il note «une tendance actuelle très forte aux pierres de couleurs". Un domaine dans lequel HVMC excelle: "Les ventes ont pris parce que nous apportons une garantie qu’il n’y a pas une seule pierre chauffée chez nous". Une bague en or gris et diamants jaune et blanc par ci, une en émeraude et diamants roses par là, chacune à 135.000 euros, et on a vite fait d’atteindre la coquette somme de 3,8 millions d’euros (hors frais).

Du côte du vintage, la vente de cette année était particulièrement éclectique. Ce qui a probablement contribué à son énorme succès: "Sur les 400 lots présentés, il en reste à peine une trentaine, constate le commissaire-priseur. Ce qui est intéressant dans ces ventes, c’est que l’on y trouve des sacs à 15.000 ou 20.000 euros, et des foulards Hermès à 100 euros. La clientèle est plus large, et la salle est archi-pleine!" Un succès à 300000 euros. L’horlogerie et l’art russe ont rapporté 700.000 euros chacun.

Artistes monégasques

Mais l’apothéose de cette session s’est produite dimanche au Yacht-Club de Monaco. "Cette vente d’art moderne s’est construite essentiellement autour de la sculpture, avec deux œuvres emblématiques d’artistes monégasques: Jean-Michel Folon et Fernando Botero." Peu avant la vente, Franck Baille espérait que le couple dansant de Botero «frise le million». C’est chose faite: 1,4 million d’euros pour l’œuvre du sculpteur monégasque qui officie encore dans un local du port de Monaco.

Matisse, Lalanne, Buffet, Mondrian, Arman, Dufy… Tous étaient présents et ont été adjugés. De quoi conclure une bien belle semaine pour la maison monégasque.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.