Rubriques




Se connecter à

Réalisateurs et producteurs à la recherche de nouvelles opportunités au 2e Festival du Streaming à Monaco

Jusqu’à vendredi se déroule la deuxième édition du Monaco Streaming Festival où réalisateurs et producteurs sont venus à la recherche de nouvelles opportunités.

Marco Thiollier Publié le 02/06/2022 à 14:35, mis à jour le 02/06/2022 à 13:56
Les professionnels échangent sur des thématiques autour du streaming. Phoot M.T.

Le saviez-vous? 12% des abonnés aux plateformes de streaming ne vont plus au cinéma. Netflix, Prime, Prime et Disney+ ont radicalement changé les habitudes de consommation de films et séries.

Tony Davis a donc décidé de créer un festival dédié au streaming à Monaco. "Ce festival est très important pour l’industrie du film et de la télévision parce qu’on fait face à une révolution. Depuis un siècle, les films sont distribués dans les cinémas. Aujourd’hui pour la première fois, des contenus sont réalisés pour ne pas être distribués dans les salles mais bien sur des plateformes de streaming comme Netflix et Amazon. Les cinémas vont continuer d’exister mais un mardi après-midi, est-ce que vous avez vraiment envie de vous rendre au cinéma? Peut-être. Mais c’est plus facile de vous mettre sur ta télé et allumer Netflix ou YouTube. On a donc voulu créer un espace d’échanges pour apprendre les uns des autres."

Génération streaming

Au printemps 2020, 46% des internautes français étaient abonnés à au moins une offre de streaming légal. "Netflix est utilisé par des adultes, YouTube ce sont les plus jeunes et TikTok c’est la génération encore en dessous. Les différentes gégérations ne consomment pas le streaming de la même façon, ça montre à quel point il est diversifié", précise Gavin Bridge, conférencier pendant le festival.

L’événement monégasque est aussi une compétition entre plusieurs films pour remporter un prix et ainsi se faire repérer par des distributeurs dans le monde du streaming. "Il y a des gens qui travaillent dans le streaming, des agents, des acheteurs, des producteurs. C’est un vrai marché. Sans festivals comme celui ci il n’y a pas de contrats avec les distributeurs."

 

"Le streaming ne s’arrête pas aux frontières"

Dimitri Bagot est venu présenter son film Mon fils Malik, un thriller dramatique qui parle des enlèvements d’enfants.

"Je veux rassembler les gens autour de cette cause. Le cinéma a clairement évolué et tant mieux parce qu’aujourd’hui on a beaucoup de scénaristes et de réalisateurs qui ont des messages importants qui méritent d’être transmis à grande échelle. Le streaming est génial car il ne s’arrête pas aux frontières."

Les films du festival sont ouverts au public au Grimaldi Forum et en streaming, bien sûr.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.