“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Qui sont les lauréates du FT120 de la région?

Mis à jour le 08/02/2021 à 19:12 Publié le 08/02/2021 à 19:12
Jean-Paul Medioni et Sébastien Le Pollès, respectivement fondateurs et dirigeants d'Ubistransport et de FlexFuel Energy Development.

Jean-Paul Medioni et Sébastien Le Pollès, respectivement fondateurs et dirigeants d'Ubistransport et de FlexFuel Energy Development. (Photo D.R.)

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Qui sont les lauréates du FT120 de la région?

Cédric O, le secrétaire d'Etat au Numérique, a dévoilé cet après-midi le classement de la 2e promotion du French Tech 120, l'indice des startups françaises les plus prometteuses de la tech française. Cinq sont de la région.

Comme son nom l'indique, le Next40/FT 120 (French 120) qui a été dévoilé cet après-midi recense les 120 startups considérées comme les plus prometteuses de la tech française. Ces scale-ups disposeront d'un accompagnement de l'Etat pour qu'elles deviennent des leaders technologiques de rang mondial comme l'ont fait Ynsect, Mirakl ou Blablacar. 

Parmi ces 120 lauréates de cette deuxième promotion du FT120, quatre sont de la Région Sud.

L'Aixoise GoJob est une société d'intérim digital qui a réussi à doubler son chiffre d'affaires durant la crise sanitaire.

La biotech marseillaise ImCheck Therapeutics est spécialisée dans l'immunothérapie des cancers et des maladies du système immunitaire.

Autre Marseillaise, Skeepers - anciennement Net Reviews connue pour sa filiale Achats Vérifiés - qui a racheté en fin d'année dernière les pros de l'expérience client Mediatech-cx et Teester. Son objectif est de couvrir toute la chaîne de valeur de l'expérience client, de la découverte au parcours d’achat jusqu’au réengagement.

Dans les Alpes-Maritimes, on retrouve FlexFuelEnergy Development (FFED) dont le siège social est basé à Sophia Antipolis. C'est la deuxième fois que le leader de la dépollution moteur et des économies de carburant est sélectionné par le gouvernement pour intégrer le dispositif de la French Tech 120. 

Lors de la première édition du French Tech 120, FFED a pu bénéficier d’une visibilité renforcée, d’un accès direct et d’un accompagnement sur mesure dans toutes ses relations avec les administrations et services publics. L'entreprise fondée par Sébastien Le Pollès veut profiter de cette nouvelle sélection pour se renforcer à l’international et participer de manière active aux différents événements et programmes des membres de la French Tech 120.

A ces quatre lauréates, s'ajoute Ubitransport. Si son siège social est basé à Mâcon, le pionnier et leader des services de mobilité intelligente pour la filière du transport public de voyageurs a installé depuis quelques années sa direction de Business Development Monde à Cagnes-sur-Mer.

Critères de sélection

Sont automatiquement intégrées au classement Next40 les licornes françaises [sociétés technologiques non-cotées valorisées plus d'un milliard de dollars], et les startups qui ont réalisé une levée de fonds supérieure à 100 millions d’euros sur les trois dernières années. 

Les autres lauréates ont montré patte blanche en réalisant un chiffre d’affaires supérieur à cinq millions d’euros pour le dernier exercice, une croissance annuelle moyenne d’au moins 30% sur les trois derniers exercices et les levées de fonds les plus importantes sur les trois dernières années. Bien évidemment, toutes doivent avoir leur siège social en France, ne pas avoir été rachetées et être une entreprise innovante.

Autre critère, deux jeunes pousses ont été choisies par région: l'une selon un critère de levée de fonds et l'autre d'hypercroissance. 

Les 120 entreprises de la promotion 2021 du FT120 ont réalisé un chiffre d'affaires cumulé de 8,85 milliards en 2019 qui est l'année de prise en compte du chiffre d'affaires, soit +55% par rapport à la première promotion.

Et malgré la Covid, les levées de fonds ont atteint un record dans l'Hexagone avec 5,4 milliards d'euros levés par les startups. Pour la première fois dans l'histoire, la France est passée devant l'Allemagne, a souligné, Cédric O, le secrétaire d'Etat au Numérique.

Enfin, cette édition du FT120 compte 37.500 salariés dont plus de 26.000 en France, à comparer aux 17.700 collaborateurs en France de la précédente promotion. 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.