Rubriques




Se connecter à

Pourquoi l'entreprise Maisons du Midi à Solliès-Ville s'impose comme un constructeur de bien-être

Très tôt, Lionel Virenque a su prendre pour sa société de construction de maisons individuelles basée à Solliès-Ville le virage de l’écologie et des économies d’énergie. Une stratégie payante à la lumière du contexte actuel.

Ambre Mingaz Publié le 22/06/2022 à 18:30, mis à jour le 17/06/2022 à 16:10
«La Covid-19 a donné du sens à notre action, ça nous a légitimés. Nous avons constaté une explosion des demandes de maisons, à vivre en communion avec la nature», dixit Lionel Virenque, patron des Maisons du Midi. Florian Escoffier

Lionel Virenque, le frère du célèbre cycliste, n’est pas seulement un patron varois engagé et solidaire qui, depuis novembre, fait partie de l’équipe élue de Basil Gertis, le nouveau président de la chambre de commerce et d’industrie du Var (CCIV). C’est aussi un visionnaire.

Très tôt, dès la reprise en 2009 de l’entreprise Maisons du Midi fondée en 1994, le dirigeant a su prendre le bon virage, celui de l’écologie et des économies d’énergie. Dans ce milieu très concurrentiel de la construction de maisons individuelles, il a fait le bon choix pour se démarquer, même si, à l’époque, il ne le savait pas encore.

27 millions d'euros de CA et 9 agences en Paca

Aujourd’hui et encore plus depuis la pandémie de Covid-19, ses maisons biotiques (basse consommation, matériaux bio-sourcés, à l’électricité biocompatible...) et sa démarche vertueuse et écoresponsable séduisent chaque jour un plus large public. Il réalise aujourd’hui environ 200 maisons par an dans les 5 départements de la région et en a déjà livré plus de 3.000 pour un chiffre d’affaires qui devrait atteindre les 27 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année contre 21,7 millions d'euros en 2021.

«Nous n’avons pas attendu les obligations réglementaires pour respecter les normes énergétiques, confie-t-il. Il faut faire en sorte d’arrêter d’utiliser les énergies fossiles et réfléchir à la planète et à notre santé. Je considère que ces normes sont insuffisantes. C’est pourquoi nous avons toujours été dans une logique d’aller au-delà. Si les Maisons du Midi ont obtenu la certification NF Habitat HQE [haute qualité environnementale, ndlr] en avril 2021 pour ses activités de construction et de promotion, ça nous a surtout aidés à baliser et formaliser ce que nous faisions déjà depuis longtemps.»

 

À la tête d’une entreprise de 50 collaborateurs répartis en 9 agences implantées à Solliès-Ville (le siège), au Muy, à Brignoles, La Seyne, Mougins (06), La Tour-d’Aigues (84), Meyreuil (13), Gap (05), Manosque (04) depuis fin 2021 et bientôt à Sisteron (vers début 2023), Lionel Virenque, 55 ans, a été le premier constructeur à généraliser le bâtiment basse consommation (BBC) et à proposer des maisons biotiques.

Son credo? Accompagner ses clients de la recherche du terrain au choix d’une maison adaptée à leurs envies et budget, en passant par des solutions de financement, le montage des dossiers de prêt, l’obtention du permis de construire, les démarches administratives, la conception de la maison, le choix des matériaux, les conseils en isolation, en économie d’énergie… Soit du sur-mesure pour les aider à bâtir leur rêve tout en respectant l’environnement et leur santé.

Un précurseur de la maison biotique

Car la démarche de la maison biotique vise à préserver le vivant sous toutes ses formes, en prenant soin à la fois des personnes, de leur santé et de l’environnement. De l’implantation de la maison selon le terrain pour favoriser les apports solaires et améliorer le confort en été comme en hiver ; au choix des matériaux biosourcés ou écologiques comme l’utilisation «systématisée» des briques Wiener Berger –sept fois plus isolantes et deux fois plus légères que l’aggloméré– qui économise 90% d’eau contrairement aux maisons en béton ou ciment, et assure une meilleure circulation de l’air et de la vapeur d’eau grâce à son doublage en fibre de bois. Cela va jusqu’à la disposition et l’aménagement des pièces selon les principes du feng shui…

"Il faut voir les choses de manière holistique"

Le constructeur va même plus loin. «Le radon est la deuxième cause de cancer en France», assure-t-il. Résultat: il propose un film contre les concentrations de radons mais il a aussi des solutions pour lutter contre les émissions de champs électriques, propose l’installation de panneaux photovoltaïques, ainsi qu’une meilleure connexion Internet sans onde. «Il faut voir les choses de manière holistique. Je ne suis pas un écologiste forcené mais il faut faire les choses avec bienveillance vis-à-vis de la nature et de notre santé.»

 

La maison en agglo’ ou en parpaings, c’est dépassé. «Un mur a des propriétés mécaniques», explique-t-il. Et de parler de perspiration «comme un vêtement respirant».

«Ce qui nous anime, c’est de vulgariser, explique Lionel Virenque. Que ce soit à propos du radon ou de la pollution des ondes électromagnétiques pour laquelle on propose d’installer un dispositif IAC au tableau électrique pour couper les 220 volts quand plus rien n’est connecté et favoriser les communications filaires RJ 45 plutôt que par la wifi... À chaque fois, c’est un combat mais la Covid-19 a donné du sens à notre action, ça nous a légitimés. Nous avons constaté une explosion des demandes de maisons, à vivre en communion avec la nature.»

Et le dirigeant d’espérer sans mal atteindre les 30 millions d'euros de chiffre d’affaires dans les années à venir.

> maisonsdumidi.fr

Des clients ambassadeurs

Si l’interruption des instructions de permis de construire durant la crise sanitaire a impacté le chiffre d’affaires de l’entreprise, l’intérêt de la clientèle pour la préservation de la santé et de la planète en éliminant par exemple les matériaux issus de la pétrochimie dans la construction s’est montré, lui, grandissant. Résultat: l’entreprise a connu une croissance de 100% au premier semestre 2021 par rapport à 2019. Alors même qu’elle fonctionne depuis toujours sans publicité. «Juste par le bouche-à-oreille», assure Lionel Virenque. Et une stratégie: celle du parrainage et de la recommandation. «On sollicite nos clients qui sont nos ambassadeurs.»

Enfin, si la démarche de construction vertueuse a un prix –comptez 3 à 5% plus cher qu’ailleurs–, Lionel Virenque rappelle que ses maisons permettent d’économiser jusqu’à 50% d’énergie notamment grâce aux panneaux photovoltaïques et que tous ses fournisseurs sont Français ou Européens –il fait aussi appel à des artisans de proximité.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.