“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Pourquoi l’AS Monaco a ouvert une boutique sur Amazon

Mis à jour le 14/02/2021 à 22:02 Publié le 14/02/2021 à 22:00
L’AS Monaco déploie une stratégie marketing à l’international et progresse sur le terrain.

L’AS Monaco déploie une stratégie marketing à l’international et progresse sur le terrain. Photo J.-F. Ottonello

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Pourquoi l’AS Monaco a ouvert une boutique sur Amazon

Si l’ASM a loupé une belle occasion de recoller au podium ce dimanche, le club a signé un gros coup en étant le premier pensionnaire de Ligue 1 à investir la puissante plateforme de ventes américaine et ses 150 millions de clients Prime

Si le gouvernement princier travaille à l’ouverture aux entreprises monégasques de plateformes de ventes digitalisées, les entreprises locales n’ont à ce jour pas légalement accès à des services dématérialisés tels qu’Amazon [lire Monaco-Matin du 7 novembre 2020].

Un potentiel de millions d’acheteurs en sommeil que certains sont toutefois déjà parvenus à capter.
A commencer par l’AS Monaco qui, par le biais de son équipementier Kappa – basé hors de la Principauté – a noué un partenariat avec Amazon.


La belle affaire remonte à octobre dernier et relevait de l’évidence pour Rémi Garnier, directeur commercial et marketing Europe de la firme italienne. "Amazon est un rendez-vous incontournable pour acheter des produits.Les flux et audiences sont différents des gens qui viennent sur la boutique officielle du club."

Des produits officiels éligibles Amazon Prime


La nouvelle vitrine Amazon n’est d’ailleurs pas en concurrence avec la boutique ancestrale du club.

"Le tronc commun de produits est le même mais l’offre la plus grande reste sur la boutique officielle, où l’expérience fan est aussi bien plus aboutie. Vous pouvez par exemple faire floquer vos maillots", précise Rémi Garnier.


Si la boutique officielle présente des collections "plus qualitatives et personnalisées", Amazon a l’avantage de brasser plus large dans le temps et ainsi de permettre de trouver des modèles "plus anciens".


Autre atout d’Amazon, la performance de ses services Prime, pour lequel les produits ASMonaco sont éligibles. Un programme dont la logistique (livraison gratuite et illimitée en un jour en France) a déjà conquis 150 millions de clients dans le monde !


Alors que n’importe qui peut vendre des objets en lien avec l’ASMonaco sur le "Marketplace", l’idée était ainsi de reprendre la main sur la marque "Monaco" et "d’officialiser l’offre produits".

Dans un contexte mouvant de crise, difficile de mesurer aujourd’hui l’impact réel du partenariat. "Mais les débuts sont encourageants, plutôt bons", nous glisse-t-on.

Dans les pas du Bétis Séville et Naples

Si l’AS Monaco a été le premier club de Ligue 1 à ouvrir boutique sur Amazon, des cadors du foot européen ont aussi flairé le bon filon. L’Inter Milan, l’ASRoma, Tottenham Hotspur, le Borussia Dortmund… et deux clubs dont Kappa est l’équipementier : le Bétis Séville et le Napoli.

"Naples a plutôt bien performé puisqu’on a obtenu en un mois les résultats escomptés sur douze mois", confie Rémi Garnier, directeur commercial et marketing Europe de Kappa.

Lancée en pleine crise sanitaire et aux balbutiements d’un Amazon bashing qui tend à s’essouffler, la boutique de l’AS Monaco pourrait donc tirer son épingle du jeu à terme. "Dans un contexte de merchandising global, cette boutique online peut permettre de pénétrer des marchés qui ne viendraient pas nativement, directement, sur les sites de l’AS Monaco."

La force d’Amazon ? "Être devenu un véritable moteur de recherche qui convertit l’audience en business." La force de Monaco ? "Être un top club qui rayonne à l’international. C’est une cible de choix pour Amazon."

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.