“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Pourquoi Ellcie Healthy voit l’avenir sereinement

Mis à jour le 09/11/2020 à 12:18 Publié le 27/10/2020 à 18:30
Après les lunettes contre l’assoupissement en voiture qui se sont déjà vendues à plus de 15.000 unités, Ellcie Healthy lance "des montures visant à détecter les éventuelles chutes du porteur et d’alerter les secours", expliquent Philippe Peyrard et Serge Colson.

Après les lunettes contre l’assoupissement en voiture qui se sont déjà vendues à plus de 15.000 unités, Ellcie Healthy lance "des montures visant à détecter les éventuelles chutes du porteur et d’alerter les secours", expliquent Philippe Peyrard et Serge Colson. (Photo K.W.)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Pourquoi Ellcie Healthy voit l’avenir sereinement

La dernière innovation de la startup azuréenne – des lunettes intelligentes détectant les chutes – est désormais commercialisée chez Optic 2000. Son petit nom: Serenity.

Après la commercialisation en juin 2019 de Prudensee, ses lunettes intelligentes et connectées visant à lutter contre l’assoupissement au volant, Ellcie Healthy rechausse ses bésicles pour proposer Serenity.

Ces lunettes dont les montures bourrées de capteurs visent à détecter les chutes des seniors et à alerter les secours sont désormais disponibles en exclusivité dans les 1.200 points de vente d’Optic 2000. "Une première mondiale, s’enthousiasme Philippe Peyrard, le fondateur et dirigeant de la startup niçoise. Car s’il existe déjà des dispositifs (bracelets, médaillons) dans la détection de chute, ce n’était pas le cas pour la prévention." 

Et les lunettes semblent une solution toute naturelle puisque 96% des Français de plus de 50 ans portent des verres de prescription.

Prévenir... pas prédire

Cette innovation qui a valu un financement de 150 K€ de la Fondation Maif est le fruit de plusieurs collaborations dont celle entamée depuis décembre 2019 avec le LAMHESS – Laboratoire Motricité humaine expertise sport santé de l’Université Côte d’Azur – qui a aussi œuvré pour les lunettes anti-endormissement.
"Mais le travail de recherche n’est pas terminé", s’empresse de préciser le professeur Serge Colson qui dirige le LAMHESS. Des tests sont en cours et les données captées notamment par l’accéléromètre et le gyroscope intégrés à la monture sont venues nourrir l’algorithme qui reconnaît dorénavant les mouvements de lever d’une chaise ou de marche et qui peut s’appliquer à toutes les populations, chuteuses ou pas.

"C’est notre plus-value", admet le chercheur en sciences du sport. Et ces travaux dont le nom de code est SEEFALL [Smart Eyeglasses for Elderly Fall Avoidance and Longer Life, ndlr] entrent dans le cadre des projets "accompagnés" par l’Idex visant à faire de l’Université Côte d’Azur un établissement de renommée internationale.

Et de reprendre: "Attention, le but n’est pas de faire de la prédiction mais bien de la prévention. L’intelligence artificielle de Serenity est capable de détecter, sur plusieurs semaines, une éventuelle dégradation des mouvements et permettra d’orienter la personne âgée vers une consultation médicale pour réaliser un bilan."
Les seniors ne sont pas l’unique cible visée par Ellcie Healthy et sa vingtaine de collaborateurs. Philippe Peyrard regarde aussi du côté des travailleurs isolés: "Des pilotes sont en cours avec Veolia, Engie et GRDF. Les lunettes peuvent aussi être très utiles pour lutter contre la sédentarité."

"On peut tout à fait imaginer qu’elles émettent toutes les heures une alerte pour inciter le salarié à se lever et à marcher quelques minutes", renchérit Serge Colson.

D’autres applications médicales

La startup qui a levé 1,6 M€ en mai 2019 pour un chiffre d'affaires de 1,5 M€ travaille aussi "sur le suivi du regard. Depuis novembre dernier, nous sommes les fournisseurs agréés de la Direction générale de l’Armement, reprend son dirigeant, et avons mis au point un outil de suivi du regard très utile pour les pilotes de chasse dans les Rafale." 

Ce qui permettra d’ici peu à Ellcie Healthy d’ajouter une deuxième brique technologique dans ses lunettes contre l’endormissement en mesurant le niveau d’attention du conducteur.

Mais pas que… "On a aussi signé un contrat en septembre avec l’hôpital de Dresde en Allemagne pour mieux anticiper les crises des patients atteints de Parkinson. Et le mois précédent, c’était avec l’hôpital psychiatrique de Barthélémy-Durand dans l’Essonne. Le but est d’aller chercher les signes avant-coureurs de la bipolarité, la dépression ou la schizophrénie."
Preuve que le regard n’est pas que le miroir de l’âme mais aussi de la santé. Et cela, Ellcie Healthy l’a bien vu.

ellcie-healthy.com/

Comment ça marche?

Pour rappel, la chute est la première cause d’accidents mortels chez les seniors.

Disponibles en quatre formes et différents coloris, les lunettes Serenity fonctionnent avec une application mobile disponible sur IOS et Android.

Elles analysent les mouvements du porteur et détectent automatiquement une chute brutale ou molle grâce aux capteurs comme l’accéléromètre, le gyroscope.
L’offre Basic permet d’envoyer un SOS et d’alerter gratuitement quatre aidants par mail ou SMS.

L’autre offre intègre un service de téléassistance 24 h/24, 7 jours sur 7 pour 21 E mensuels et ouvre droit à un crédit d’impôt de 50%.

La détection est automatique et ne nécessite aucune intervention de l’utilisateur. Un "plus" lorsque l’on sait qu’une personne victime de chute ayant attendu plus d’une heure les secours voit son risque d’admission en soins de longue durée multiplié par trois, selon Santé Publique France (juillet 2017).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.