“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Pour plus de business entre Monaco et la Russie Trois projets et une annonce réservée à Moscou

Mis à jour le 10/10/2016 à 05:01 Publié le 10/10/2016 à 05:00
Eric Villagonga, MGE.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Pour plus de business entre Monaco et la Russie Trois projets et une annonce réservée à Moscou

Export Mission accomplie pour le Monaco Economic Board à Moscou. Les relations d'affaires entre la Principauté et la Russie progressent. Entre contacts qualifiés et contrats en perspective

À chaque pays ses codes. Toute mission organisée par le MEB à l'étranger est taillée sur mesure. Présentation plénière et tables rondes thématiques avec la CCI de Russie, ateliers et networking lunch avec Business Russia et RSPP, les deux plus grands groupements d'entrepreneurs et industriels russes, rendez-vous privés et soirées organisées par la direction du tourisme et l'ambassade de Monaco en Russie, l'ensemble de la mission était structuré pour apporter les contacts business les plus qualifiés possibles. Nouveauté : la conférence privée Investissement. Quatre projets monégasques ont été présentés devant des investisseurs potentiellement intéressés.

Conférence positive pour Monaco Green Energy qui a vocation à accompagner la transition énergétique des pays et donc à se développer à l'international. Sa proposition : des produits

d'investissement dédiés aux énergies renouvelables. « La transition énergétique des pays ne passe pas que par l'installation d'outils de production durable. La création des supports économiques alternatifs est tout aussi essentielle, explique Eric Villalonga, gérant de MGE et président de la chambre des énergies renouvelables et de l'écologie, chambre patronale monégasque. MGE propose des supports décorrelés des marchés, des investissements faits sur des produits industriels écologiques qui permettent d'atteindre une autonomie. « Il faut qu'on réussisse à faire comprendre que ce type de supports génère des dividendes. » A Moscou, le sujet a accroché : « J'ai découvert des Russes beaucoup plus au fait aux questions écologiques que je ne le pensais. Il existe une vraie industrie, une vraie incubation en développement durable. »

Le projet est confidentiel. Il sortira publiquement d'ici deux mois. Il aura à voir avec une optimisation des systèmes existants, secteur pour lequel on connaît les compétences de Monacorp, startup spécialisée dans le développement de nouvelles technologies. Mais cette fois, ce ne sera pas dans l'énergie renouvelable. Il sera tourné vers l'économie collaborative. Un service innovant tourné vers le BtoC et le BtoB pour lequel Monacorp cherche des investisseurs.

L'entreprise

internationale

Dietsmann,

leader de l'opération et la maintenance pour les installations de production de pétrole et de gaz (5 000 salariés dont 130 à Monaco depuis 1981 en support et coordination), travaille avec la Russie depuis seize ans. Peter Kütemann, son président témoigne de son expérience.

Durant deux jours pleins sur place, les entrepreneurs monégasques ont multiplié les prises de contact avec des investisseurs russes et clients potentiels, pour les attirer en Principauté comme pour implanter le savoir-faire à Moscou. Alimentation, finance, high-tech, industrie pharmaceutique, santé, immobilier étaient représentés.
Durant deux jours pleins sur place, les entrepreneurs monégasques ont multiplié les prises de contact avec des investisseurs russes et clients potentiels, pour les attirer en Principauté comme pour implanter le savoir-faire à Moscou. Alimentation, finance, high-tech, industrie pharmaceutique, santé, immobilier étaient représentés. C.L
Michael Kiilerich, Monacorp.
Sandro Arabian, ProTech.
Christophe 
Clavel,
Web-samba.
Peter
Kütemann.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.