“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Une délégation du Monaco Economic Board à la découverte de Wien Energie en Autriche

Mis à jour le 16/05/2019 à 08:47 Publié le 16/05/2019 à 09:00
Illustration

Illustration Photo A.C.

PHOTOS. Une délégation du Monaco Economic Board à la découverte de Wien Energie en Autriche

Après la culture lundi soir, avec l’inoubliable concert de Cecilia Bartoli et des Musiciens du Prince-Monaco, les treize dirigeants du MEB se sont attaqués au volet strictement économique de leur mission à Vienne.

Toute la matinée de mardi a été consacrée à un forum et à des rencontres en tête à tête avec des patrons autrichiens, les fameux "B2B". Un partenariat a été signé au passage entre la Chambre fédérale de commerce d’Autriche (500.000 membres) et la Monaco Chamber of Commerce.

"Nous avons signé un MOU, un Mémorandum Of Understanding, explique Diego Buenaventura, le directeur de l’entité monégasque. Par ce document, les deux chambres de commerce s’engagent à partager les informations économiques susceptibles d’intéresser nos entreprises respectives et de faciliter les flux entre les deux pays, dans le but de faire du business."

L’après-midi, les dirigeants de la Principauté ont visité plusieurs sites viennois en lien avec la thématique retenue pour cette mission économique, le high-tech et l’énergie. Ou, pour être tout à fait précis, la transition numérique et la transition énergétique, les deux priorités actuelles de la Principauté.

Le site viennois qui aura marqué les esprits restera sans conteste Wien Energie, un géant de la production d’électricité (2.500 salariés, deux millions de clients, dans le Top 30 des plus grosses entreprises autrichiennes). Mais attention, on parle là d’une production d’électricité misant sur les énergies renouvelables.

Le ton est donné dès l’entrée du siège de cette société. À l’accueil, des compteurs affichent, comme des trophées, les performances réalisées depuis le début de l’année : 37,7 millions de kW/h d’électricité solaire et éolienne, 37 318 tonnes de CO2 économisées… Ce géant de la production d’électricité, à côté du gaz naturel, investit sur le photovoltaïque, l’éolien, l’hydraulique et son usine de valorisation des déchets. La délégation du MEB a d’ailleurs visité l’incinérateur, installé dans un bâtiment tout en couleurs, qui fait la fierté de ce groupe autrichien.

Pierre Weill est venu à Vienne pour s’inspirer des innovations et des pratiques de ses homologues. Le chef du service technico-commercial de la Smeg (Société monégasque de l’électricité et du gaz) a relevé combien ce producteur d’électricité était, comme l’opérateur monégasque, très engagé dans les énergies renouvelables.

Illustration
Illustration Photo A.C.

"Il est important pour nous de voir ce qui se fait ailleurs car nous sommes très engagés, avec le gouvernement princier, au travers de la société MER (Monaco énergie renouvelable) qui a l’ambition de produire l’équivalent de la consommation électrique de Monaco en énergie renouvelable." Sur les toits des immeubles de la Principauté, mais aussi, compte tenu de l’exiguïté du pays, chez le voisin français.

Mais pour ce professionnel de la fourniture et de la distribution d’électricité, la suite de la visite sera beaucoup plus riche d’enseignements. La délégation monégasque a découvert le démonstrateur pédagogique de Wien Energie, une sorte de mini-Cité des sciences ou de parc d’attractions dédié aux énergies. Là, le public, composé de scolaires mais aussi d’adultes, est invité à suivre un parcours. Tout commence sur un dancefloor qui traduit les mouvements du corps en énergie.

La visite se poursuit par les classiques vélos produisant de l’électricité, des quizz et une longue série d’ateliers ludiques et pédagogiques, qui permettent de comprendre le concept de l’énergie, découvrir comment elle peut être produite et consommée raisonnablement, apprivoiser l’énergie renouvelable…

Illustration
Illustration Photo A.C.

"Ces ateliers sont très pertinents, commente le professionnel monégasque. L’un des enjeux de la transition énergétique est de modifier les comportements afin de consommer de façon plus responsable, sans dégrader le confort de vie. Cela passe par la sensibilisation et l’éducation des consommateurs, dès le plus jeune âge."

Pierre Weill compte bien en parler à la Smeg. "Ce serait intéressant que l’on puisse, nous aussi, mettre en place un démonstrateur pédagogique de ce genre."

En Autriche, cette pédagogie porte ses fruits. "Chez nous, les gens sont prêts à payer l’électricité un peu plus cher si elle est produite de manière plus propre, explique Christopher Bennier, un Autrichien qui a travaillé à Monaco avant de revenir chez lui. Sur les factures, l’origine de l’électricité est d’ailleurs mentionnée."

Un bon exemple à suivre.

Illustration
Illustration Photo A.C.
Illustration
Illustration Photo A.C.
Illustration
Illustration Photo A.C.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct