Rubriques




Se connecter à

Peut-on toucher la prime de 100 euros si l'on travaille pour plusieurs employeurs?

La rédaction Publié le 26/10/2021 à 15:23, mis à jour le 26/10/2021 à 15:27
Gare à la tentation de la toucher plusieurs fois en arguant du fait que vous touchez moins de 2.000 euros de chacun de vos employeurs. Le fisc pourrait sévir par la suite. Crédit RawPixel

Question de Chris

J’ai deux employeurs, l’un chez qui je gagne plus de 2.000 euros et l’autre seulement 600 euros. Ai-je droit à la prime et, si oui, qui me la versera?

Bonjour Chris,

L'indemnité inflation promise par Jean Castex à tous les salariésretraités, indépendants, apprentis, chômeurs, récipiendaires d'une pension d'invalidité ou de l'allocation adulte handicapé... sera automatiquement versée entre janvier et février. Elle est indexée sur les revenus d'octobre 2021. Pour la première catégorie, c'est l'employeur qui la versera avec le salaire de janvier ou février 2022, tant que vous ne gagnez pas plus de 2.000 euros net par mois, primes comprises. 

 

Quid des personnes qui cumulent, par exemple, deux travails à mi-temps, ou ont, de par la nature de leur activité, plusieurs employeurs, comme par exemple les femmes de ménage ou les assistantes maternelles? 

Pas de panique, vous aurez bien droit à cette prime, même si vous avez plusieurs patrons. Là où cela devient plus complexe, c'est que le salarié ayant plusieurs employeurs devra "choisir celui qui devra leur verser l’indemnité", pour être sûr de ne la toucher qu'une seule fois. Gare à la tentation de la toucher plusieurs fois en arguant du fait que vous êtes payé moins de 2.000 euros par chacun de vos employeurs. Le fisc pourrait sévir. Autre contrainte, la somme de vos emplois ne doit pas dépasser 2.000 euros net mensuels. Trois exemples pour y voir plus clair:

  • Dans le cas de William, qui nous a posé la question à la rédaction par e-mail: puisque l'un de ses emplois lui rapporte déjà 2.000 euros par mois, peu importe que l'autre soit en-deçà de ce plafond. Il ne touchera pas la prime.
  • Dans le cas d'un emploi à 1.500 euros net par mois et d'une activité complémentaire à 700 euros net par mois, le total étant supérieur à 2.000 euros (2.200 euros net en l'occurrence), pas de chèque inflation.
  • Si la somme des deux (ou trois) emplois est inférieure à 2.000 euros net, à vous de choisir quel patron vous versera ladite prime.

    Enfin, quelles seront les modalités pour les employeurs? Chacun aura une quote-part à payer, en fonction du nombre d’heures, de jours travaillés, etc. Dans les faits, ils paieront chacun une partie (ensuite remboursée par l'Etat), pour atteindre un montant de 100 euros, que l'un des employeurs reversera ensuite à son employé.

    En espérant avoir répondu à vos interrogations...

    Bonne journée.
Posez votre question à la rédaction
Grands projets, enjeux locaux, coronavirus, travaux, politique, économie…
Posez toutes vos questions à nos journalistes. Et retrouvez leurs réponses dans la rubrique dédiée

Nos dernières réponses à vos questions

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.