“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco Restaurant Group s'attaque au burger

Mis à jour le 27/08/2016 à 05:02 Publié le 27/08/2016 à 05:02
Des « Grubers » devraient ouvrir dans les prochains mois à Nice et Paris.

Des « Grubers » devraient ouvrir dans les prochains mois à Nice et Paris. Arnault Cohen

Monaco Restaurant Group s'attaque au burger

S'inspirant de la tendance casual food, l'entreprise de restauration vient d'ouvrir Grubers, rue Caroline. Un concept « made in Monaco » qu'elle entend développer dans toute l'Europe

C'est à mi-chemin entre le fast-food et le restaurant. C'est la tendance casual food. Et elle sert de concept au nouveau projet du Monaco Restaurant Group (MRG), situé le long de la rue Caroline. Nom de code : Grubers. Anagramme de burgers et écho à l'expression américaine « grub » signifiant « savoureux » en argot. On commande au comptoir, le plat unique, en l'occurrence le hamburger, roi de la place.

« C'est un concept que j'ai mis trois ans à mûrir » détaille le concepteur, Riccardo Giraudi. Depuis longtemps, cet « inventeur » de restaurants voulait percer dans le monde du fast-food chic autour du burger. Un concept déjà présent en Europe via Big Fernand, Shake Shack ou Five Guys.

« Ce marché représente une niche dans la restauration (5 %) et il est saturé. Mais c'était un choix réfléchi de notre entreprise de s'y implanter, car la viande est quand même le cœur de notre activité. »

Viande aux saveurs différentes

Et c'est justement au niveau de la viande que MRG a choisi de se démarquer. « Dans tous ces restaurants de burgers, le steak est toujours le même, seulement les accompagnements changent. Pour Grubers, nous avons voulu proposer exclusivement des cheese burgers mais avec des viandes différentes .» Ainsi, le haché de bœuf qui sert de base est aromatisé. Soit avec du cheddar et du bacon, soit du piment Jalapenos ou de la truffe noire.

« La grande différence est que l'accompagnement est incorporé à la viande de bœuf au moment ou elle est hachée et il cuit avec la viande ce qui donne une saveur différente de ce que l'on trouve sur le marché. »

L'idée brevetée pour Grubers démarre à Monaco. Le pain, artisanal, provient de Vintimille. Les mélanges de viande hachés, frais, sont livrés à Monaco trois fois par semaine depuis une usine de préparation de MRG en Italie, en chambre blanche. « La viande hachée est la plus délicate à travailler. Elle doit être préparée dans nos laboratoires pour une hygiène irréprochable », continue Riccardo Giraudi. À Monaco, les équipes de Grubers préparent, elles, chaque jour le composant du burger végétarien, mêlant lentilles et céréales pour remplacer la viande.

En se positionnant avec un ticket abordable (menu à 11,90 euros), l'aventure Grubers, démarrée à Monaco, a vocation à voyager. « L'idée est aujourd'hui de développer le concept et de l'installer dans plusieurs villes. » Une ouverture est prévue en octobre au Luxembourg, où le Monaco Restaurant Group a installé son Beef Bar il y a dix ans déjà. Des antennes à Paris et à Nice devraient suivre.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.