“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Mobilité durable et énergies renouvelables: le salon "Ever" se tiendra en septembre à Monaco

Mis à jour le 26/08/2020 à 15:11 Publié le 26/08/2020 à 15:15
Le salon Ever est un moment propice pour découvrir les dernières innovations dans le secteur de la mobilité durable.

Le salon Ever est un moment propice pour découvrir les dernières innovations dans le secteur de la mobilité durable. Photo archives M.A.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Mobilité durable et énergies renouvelables: le salon "Ever" se tiendra en septembre à Monaco

Reporté mais pas annulé, le salon dédié aux véhicules écologiques et aux énergies renouvelables se tiendra du 10 au 12 septembre au Grimaldi Forum. Au menu: expositions, tests et échanges pointus

La tenue d’Ever au Grimaldi Forum, du 10 au 12 septembre, signe le retour des salons en Principauté. Courant avril, alors que le pays était sous cloche, les organisateurs de l’événement consacré à la mobilité durable et aux énergies renouvelables, avaient pris le parti de reporter plutôt que d’annuler le millésime 2020.

Et ce, sans aucune visibilité sur le dessein de la crise sanitaire. Pari réussi, donc. La manifestation a même raflé le label "Monaco Safe", synonyme d’un respect scrupuleux des mesures sanitaires décrétées par le gouvernement princier.

Au cœur du salon Diaghilev, une exposition dévoilera les derniers modèles électriques et hybrides rechargeables. Des stands propices à l’échange pour les acteurs du milieu.

"La quarantaine d’exposants (constructeurs, énergéticiens, grandes écoles, associations et partenaires, ndlr) nous est restée fidèle dans ces circonstances tout à fait inusuelles, remercie Bernard Fautrier, président du salon Ever, avant de causer chiffres. Il y a quinze ans, on espérait que le salon infléchirait le comportement des gens. Avec le recul, on se rend compte qu’on n’était pas dans l’erreur. Les choses évoluent dans le bon sens. Au premier semestre en France, plus de 55.000 véhicules électriques et 25.000 hybrides rechargeables ont été immatriculés, soit 18 % des nouvelles immatriculations. À Monaco, on obtient le même résultat."

L’exposition des voitures, scooters, vélos, bateaux électriques ne sera pas le seul attrait du salon. Suivez le guide.

Des tests de véhicules sur terre et sur… mer

Pour se forger sa propre opinion et briser les idées reçues, rien de mieux que le test. Ever ne change pas sa formule en proposant, une nouvelle fois, le concept de "Ride & Drive" devant le Grimaldi Forum mais aussi sur la piste d’essai intérieure du centre des congrès.

Les curieux, passionnés ou sceptiques pourront se placer au volant pour tester, gratuitement, les dernières offres du marché. Sur terre comme sur mer puisque des bateaux seront aussi à tester dans le port Hercule, sous la houlette du Yacht-club de Monaco.

Le samedi, un programme spécifique à destination du grand public permettra de se former à la conduite d’une trottinette électrique qui, on le sait, a pu faire débat par le passé avant d’être réglementé, notamment dans sa cohabitation avec les piétons et les véhicules. De nombreux lots seront aussi à gagner lors d’un débat participatif et un grand quiz sur l’électromobilité.

Conférences scientifiques et tables rondes pointues

En marge de l’exposition, plusieurs tables rondes et conférences scientifiques aborderont l’actualité récente autour de l’électromobilité et des énergies renouvelables. Au micro : des chercheurs universitaires, des industriels, des élus… Y seront notamment décryptés les effets de la crise sanitaire mais aussi la transition énergétique dans les ports.

La version hybride d’une voiture mythique dévoilée

Outre l’arrivée du Riviera Electric Challenge, un rallye de régularité réservée aux voitures électriques entre la France, Monaco et l’Italie, un autre événement viendra rythmer les trois jours du salon. Le vendredi à 11h, la version hybride d’une Sunbeam Alpine Mark III de 1954 sera dévoilée au public.

Un véhicule similaire à celui qui avait crevé le grand écran, sous la caméra du grand Alfred Hitchcock. Une belle mécanique conduite, 65 ans plus tôt, par l’actrice, et future princesse, Grace Kelly aux côtés de Cary Grant dans La main au collet. Une projection du film est d’ailleurs prévue dans la foulée du dévoilement.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.