Rubriques




Se connecter à

Marc Rochet : Pour être low cost, il faut être simple

Le président d'Air Caraïbes et de French Blue participe à l'actuel forum de l'aviation à Monaco. L'occasion d'évoquer les dégâts de l'ouragan Irma, l'A350, le low cost et l'évolution de la clientèle

Propos recueillis par Thomas MICHEL Publié le 03/11/2017 à 05:24, mis à jour le 03/11/2017 à 05:24
« Monsieur Low cost » et simplicité.
« Monsieur Low cost » et simplicité. Carlos Rodrigues/APG

Marc Rochet est le meilleur professionnel transaérien qu'on a en France et de très loin. Parce qu'il a une vision claire et il l'applique. Il est un peu seul mais le business model qu'il porte commence à s'étendre. Vous allez voir que XL Airways va s'étendre sur le même modèle et je ne serais pas du tout surpris qu'Air France et EasyJet se mettent à causer ensemble. »

 

À la veille du début du 9e forum de l'aviation APG World Connect, hier au Fairmont (lire ci-dessous), le président-fondateur d'APG - leader mondial de fourniture de services aux compagnies aériennes -, Jean-Louis Baroux, ne tarissait pas d'éloges sur l'un de ses invités : Marc Rochet.

Attrapé à la pause-café, le président d'Air Caraïbes s'est confié au lendemain de l'annonce de l'ouverture d'une ligne San Francisco-Tahiti desservie par French Blue, compagnie sœur et low cost d'Air Caraïbes. Une destination placée en concurrence d'Air France mais à bas coûts. Le low cost long-courrier, c'est justement le modèle de Marc Rochet. Un visionnaire qui n'oublie jamais que 85 % du trafic aérien mondial concerne le tourisme et les familles.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.