Rubriques




Se connecter à

MAD : des locaux de rêve pour une rentrée dansante

Stéphane Lobono s'apprête à accueillir ses élèves dans sa nouvelle école de danse. Après le rez-de-chaussée des Jardins d'Apolline, l'espace et la vue sont sans commune mesure !

Joëlle Deviras Publié le 15/09/2018 à 05:04, mis à jour le 15/09/2018 à 05:04
Stéphane Lobono prêt à accueillir quelque 500 élèves.
Stéphane Lobono prêt à accueillir quelque 500 élèves. J.D.

Il y est depuis avril. Et il n'est plus question de déménager ! Stéphane Lobono, à la tête de Monaco Arts Danses (MAD), n'a pas toujours eu une vie de chef d'entreprise facile. Mais aujourd'hui, ses conditions de travail et l'accueil qu'il peut offrir à ses élèves sont exceptionnels.

Depuis 2003 à la direction d'une école de danse, il s'est vu refuser un bail en 2013. Après une installation in extremis aux Jardins d'Apolline et l'obligation de déménager en raison des désordres immobiliers de la résidence, Stéphane Lobono est depuis avril dans les locaux du Saint-Benoît. Mais de l'ancien restaurant, il ne reste que les mètres carrés au sol. Aujourd'hui, s'il faut bien avouer que Stéphane Lobono a connu quelques difficultés avec les locaux ici et là, il semble que la page soit bel et bien tournée. Et la ténacité a payé !

500 m2 au total

 

L'espace situé avenue de La Costa, propriété des Domaines, dispose de deux studios de danse de 140 et 100 m2, avec vue imprenable sur le port et la somptueuse façade de l'Hôtel Hermitage, de deux petits studios de 30 et 20 m2 pour l'apprentissage du chant et de la musique, et d'une terrasse de 130 m2 qui surplombe l'avenue d'Ostende, réservée aux activités sans musique type yoga ou pilates. Au total, ce sont donc quelque 500 m2 au service des arts du spectacle.

Mieux encore, le plus grand studio de danse se transforme en salle de représentation pour soixante-dix personnes !

« Le gouvernement nous a aidés pour reconstruire totalement le lieu et nous installer définitivement ici, explique Stéphane Lobono. Il m'a fait confiance et m'a permis d'obtenir cela. J'ai fait, de mon côté, différents aménagements pour accueillir les 500 amateurs de danse, fitness, yoga, pilates, musique, chant… »

250 cours par semaine

 

Chaque semaine, 250 cours sont dispensés par 24 professeurs, dont 12 salariés. « Nous avons soixante cours de plus qu'aux Jardins d'Apolline. »

Mais avec un si bel écrin, que va devenir l'esprit de l'école ? « J'ai gardé les mêmes tarifs : 12 € le cours. Je veux que ça reste accessible à tous. Tout est pensé pour que les parents puissent déposer leurs enfants sans difficulté - ils ont la possibilité d'atteindre l'arrière de l'école, par le parking de La Costa, qui reste accessible et gratuit durant 15 minutes même quand il n'y a plus de places libres. Un emplacement pour poussettes a également été installé à l'entrée principale. »

Il ajoute : « Cet espace est une opportunité énorme à Monaco. J'ai envie que les gens se sentent bien ici. MAD est aujourd'hui un outil de travail et un lieu de rencontres et d'échanges où qualité et bonne humeur doivent être nos deux piliers. »

À partir de la semaine prochaine, entre 9 h et 22 hh, les amateurs de danse et de musique retrouveront MAD. « J'y passe quinze heures par jour. J'ai essayé de penser à tous les détails pour créer non pas une école luxueuse mais un endroit de qualité où l'on se sent bien. »

Seul hic : la vue incroyable sur le port et l'Hermitage pourrait distraire les plus rêveurs. Il ne faudra pas oublier d'écouter les consignes du professeur !

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.