Rubriques




Se connecter à

L’Université Côte d’Azur inaugure son Institut d’innovation pour les parfums à Grasse

Inauguré ce jeudi à Grasse au sein de l’Espace Jacques-Louis Lions, l’Institut d’Innovation d’Université Côte d’Azur incarne une nouvelle étape dans la dynamique dans la fertilisation croisée autour des parfums et arômes.

Gaëlle Arama Publié le 18/11/2021 à 23:07, mis à jour le 19/11/2021 à 12:08
Christian Ortega, maire de la Roquette et vice-président de la CAPG en charge du développement économique, Jérôme Viaud, maire de Grasse et président de la CAPG, Jeanick Brisswalter, président de l’Université Côte d’Azur et Sylvain Antoniotti, directeur de l’Institut d’Innovation et de partenariats Arômes Parfums Cosmétiques. (Photo Gaëlle Arama)

C’est un vaste laboratoire équipé d’outils ultra perfectionnés pour le secteur des parfums, arômes et cosmétiques, installé dans l’ancienne usine à parfum Roure, rebaptisé Espace Jacques-Louis Lions, à Grasse. C’est beaucoup plus que cela pour tout le territoire grassois. Ouvert depuis septembre, mais inauguré ce jeudi soir, cet Institut d’Innovation et de Partenariats, veut être "un lieu de convergence privilégié pour la R&D, l’innovation et l’entreprenariat" a indiqué Jérôme Viaud, maire de Grasse et président de La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse (CAPG).

Impulser des actions

Dirigé par Sylvain Antoniotti, le laboratoire où travaillent deux ingénieurs et une doctorante concentre des ressources matérielles de haute technologie. "Cet institut aura pour mission d’impulser des actions de recherche partenariale et de transfert de technologie et de connaissances. sera une vraie passerelle entre l’Université, le monde économique, l’industrie. C’est un atout indéniable de développement économique pour le territoire".

Fertilisation croisée

Soucieux "d’inventer une nouvelle forme d’université", Jeanick Brisswalter, président de l’Université Côte d’Azur, s’est réjoui de la création de ce " lieu de fertilisation croisée, véritable acteur de la dynamique de l’écosystème du territoire. L’institut sera chargé de comprendre les solutions existantes, les nouveaux besoins et les perspectives d’évolution dans les domaines tels que la parfumerie, cosmétique, ingénierie olfactive, santé et bien-être".

 

Avec l’arrivée de ces nouveaux laboratoires les jeunes start-ups vont accéder à un environnement privilégié propice à leur développement et à l’innovation. "Ces laboratoires seront un véritable vecteur d’accélération pour les projets innovants, que ce soit pour les entreprises hébergées au sein de notre pépinière InnovaGrasse et notre hôtel d’entreprises GrasseBiotech, mais aussi pour l’ensemble des entreprises du territoire" a précisé Jérôme Viaud.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.