“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les revendications du syndicat

Mis à jour le 31/03/2018 à 05:20 Publié le 31/03/2018 à 05:20
Une centaine de manifestants sont attendus ce matin au centre commercial de Fontvieille.

Les revendications du syndicat

Le syndicat du commerce appelle à un arrêt du travail aujourd'hui (soit du vendredi 30 mars minuit au samedi 31 mars minuit).

Le syndicat du commerce appelle à un arrêt du travail aujourd'hui (soit du vendredi 30 mars minuit au samedi 31 mars minuit). Les salariés qui désirent faire grève, qu'ils soient du matin ou de l'après-midi, doivent rejoindre le syndicat à 8 heures, ce matin, devant la pharmacie à l'entrée de la galerie commerciale. Le syndicat précise : « En aucun cas vous ne devez rentrer dans l'enceinte de l'entreprise. »

Voici leurs revendications.

Application de la convention collective du commerce de 1973

« L'Union des commerçants et artisans de Monaco, Carrefour Monaco, la Fnac et bien d'autres commerces refusent l'application de la convention collective du commerce de 1973 et amputent ainsi bon nombre d'avantages aux salariés. (notamment une prime d'ancienneté pouvant aller jusqu'à 15 % de salaire). »

Pour de meilleurs salaires

« Pour une grille de salaire de la branche du commerce appliquée et respectée dans tous les établissements du commerce. »

Contre la banalisation du travail du dimanche

« Depuis 2005, un glissement des dérogations de la part de l'inspection du travail qui devient récurrent et systématique sur des périodes de plus en plus longues va à l'encontre de l'esprit de la loi. La volonté affichée de l'Union des commerçants et artisans de Monaco est tout simplement de pouvoir faire travailler les salariés du commerce toute l'année. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct