“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les outils du commerce de demain se dévoilent

Mis à jour le 18/10/2018 à 05:14 Publié le 18/10/2018 à 05:14
Des étiquettes connectées, qui donnent l'état des stocks en temps réel : c'est ce que tient dans ses mains Philippe Desjardins, président de la Fédération du commerce niçois et de l'artisanat, élu à la CCI Nice Côte d'Azur.

Des étiquettes connectées, qui donnent l'état des stocks en temps réel : c'est ce que tient dans ses mains Philippe Desjardins, président de la Fédération du commerce niçois et de l'artisanat, élu à la CCI Nice Côte d'Azur. N.H.-F.

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Les outils du commerce de demain se dévoilent

La CCI est venue présenter des « solutions connectées », récemment à Menton, pour permettre aux commerçants de s'adapter aux mutations d'un secteur qui évolue très rapidement

C'est un petit tampon noir. À première vue, rien ne permet de le distinguer des autres modèles. Sauf que l'objet n'utilise aucune encre. Ce tampon vient se poser contre un écran de smartphone. L'outil permet à un commerçant de scanner un chèque cadeau dématérialisé. C'est l'une des nombreuses innovations destinées aux commerçants qui se sont dévoilées, récemment sur l'esplanade Francis-Palmero de Menton. La Chambre de commerce et d'industrie (CCI) Nice Côte d'Azur est venue les présenter, dans le cadre d'une tournée départementale (lire encadré).

« Le numérique est un TGV »

En tout, 55 « solutions connectées pour le commerce de proximité » sont proposées, explique Fanny Lorillard, chargée de développement commerce à la CCI. Il y a des outils pour envoyer des campagnes de SMS ou d'e-mails, d'autres pour transformer des tablettes et autres smartphones en caisses enregistreuses, ou encore pour payer avec son téléphone.

« L'idée, c'est que les nouveautés viennent sur le terrain, dit Philippe Desjardins, le président de la Fédération du commerce niçois et de l'artisanat, élu à la CCI, sur place. Les commerçants ont compris que le commerce allait basculer d'ici cinq ans ». Une phrase, qu'un consultant lui a livrée, résume la situation : « Le numérique est un TGV, à nous de monter dedans ». Et justement, aujourd'hui, « la concurrence est entre l'e-commerce et le centre-ville », poursuit-il. Les achats en ligne représentent « une part de marché, à nous de la contrarier en offrant des heures de stationnement (1), en faisant la livraison du dernier kilomètre… » Des avantages que permettent ces nouveaux outils.

Ces enjeux, les commerçants de Menton semblent les avoir cernés. « On va essayer d'organiser une assemblée générale et de parler de tout ce qu'on a vu ici », indique Martine Charreyron, la présidente de l'association de commerçants « Menton Sourire », elle aussi croisée sur l'esplanade Francis-Palmero. Elle invoque le même exemple que Philippe Desjardins : le fait de pouvoir « offrir » du temps de stationnement aux clients avec un smartphone. Mais pas seulement. Martine Charreyron est très intéressée par les campagnes par SMS… qu'elle utilise déjà dans son restaurant « O'Sushi » à Menton. Autrement dit, le futur est déjà là.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.