“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les dessous du nouveau contrat entre l’AS Monaco et Kappa

Mis à jour le 11/07/2019 à 08:38 Publié le 11/07/2019 à 10:30
Fabregas, Sidibé et Lopes ont endossé la nouvelle diagonale.

Fabregas, Sidibé et Lopes ont endossé la nouvelle diagonale. Photo Dylan Meiffret

Les dessous du nouveau contrat entre l’AS Monaco et Kappa

Vingt ans après, l’équipementier italien revient sur le Rocher pour six saisons avec l’ambition de retrouver les sommets et de percer dans l’univers du lifestyle.

Bye bye la virgule. Sous contrat avec l’AS Monaco depuis 2014, Nike vient de quitter le Rocher en toute discrétion après avoir accompagné le club au titre de champion de France 2017 et en demi-finale de Ligue des Champions.

"C’était une période magnifique et c’est une marque fantastique. Après, quand les contrats finissent, on tourne la page et on voit quelle est la meilleure option pour le club. Maintenant on part pour six saisons avec Kappa et espérons beaucoup plus, ce serait bon signe pour les deux", résume Juli Ferre Nadal, directeur commercial et marketing de l’ASM.

"C’est une belle page de l’histoire du club"

Officialisées la semaine dernière à la boutique du club, lors du dévoilement du nouveau maillot, les retrouvailles entre Kappa et Monaco font écho à de grandes heures du club, comme l’a noté Oleg Petrov, vice-président de l’ASM.

>> LIRE AUSSI. "Devenir leader": le vice-président de Kappa Monde se confie après le nouveau contrat entre la marque et l’AS Monaco

"Kappa est une marque historique qui s’est associée avec les plus grandes équipes et qui est ancrée dans le monde de la mode et du lifestyle. Kappa rappelle des bons souvenirs à tous les fans de l’AS Monaco. Des émotions fortes comme le titre de 2000 et le Trophée des Champions, portés par de grands joueurs. C’est une belle page de l’histoire du club et en même temps une projection pour l’avenir. Je suis convaincu que cette collaboration nous aidera encore à vivre des grands moments."

Entamées de longue date, les négociations n’ont pas souffert de la dernière saison moribonde sportivement, ni des soubresauts en interne, selon Juli Ferre Nadal.

"Ils avaient confiance dans notre projet et étaient très attirés par la marque Monaco. Quand tu as une marque aussi forte, les résultats sportifs ont évidemment un impact mais la marque reste. Les négociations ont abouti à l’été 2018, et tant mieux parce qu’une saison comme on a vécu ne nous mettait pas dans la meilleure position. Mais, même pendant cette période-là, Kappa était très confiant."

"Le partenaire le plus stratégique"

Si confiant, que les deux entités ont convenu d’un contrat de longue durée. "L’équipementier est le partenaire le plus stratégique d’un club de foot, insiste Juli Ferre Nadal, passé par le FC Barcelone. « Il est lié aux produits qu’utilisent les joueurs, à l’image du club, au business comme au merchandising. Et il y a besoin d’avoir une période suffisamment longue pour tout mettre en place. On ne peut pas tout faire en une année, ni en deux, comme ouvrir de nouveaux marchés. Quand on a un partenariat trop court, on se projette que sur trois ans par exemple, et dès la deuxième année on réfléchit à un futur partenariat. Avec ses six ans on peut travailler plus tranquillement."

Directeur Europe de Kappa, François-Xavier Chupin, s’accommode effectivement bien de la situation. "Au contraire, ça nous va bien. On a hyper confiance dans ce club qui faisait partie des tops gammes pour nous. Et puis rien n’a été annoncé encore, mais il y a encore deux mois de mercato et des belles choses à venir [sourire]."

Comme l’AS Monaco, Kappa lorgne à l’international, et particulièrement en Asie. En cela, la simple marque "Monaco" est une garantie de succès. Encore faut-il se démarquer.

"On est l’une des seules marques à chercher à la fois la performance et le lifestyle, le streetwear. On a lancé des projets avec le Betis Séville ou Leeds United et on a vu que ça passait bien." Des clubs où Kappa n’hésite pas à jouer la carte du vintage et de l’audace.


La fameuse Diagonale avant des folies?

Illustration
Illustration Photos Monaco-Matin

Dessinée en 1960 par la princesse Grace, la diagonale sur le maillot de l’ASM a porté chance dès la première saison. En 1961, la bande à Michel Hidalgo décrochait en effet le premier titre de champion de France de l’histoire de l’ASM.

Inaltérable, la diagonale est depuis une condition non négociable pour tout équipementier. Kappa a choisi de faire une diagonale très basse sur le maillot à domicile. Le rouge reste côté cœur et le sponsor Fedcom est mis en évidence. Les manches rouges tranchent avec la couleur blanche choisie par la princese Grace à l’époque, mais rappellent le maillot Kappa 2000, année du titre. Les armoiries de Monaco drapent également cette tunique.

"On a été assez loin dans les propositions mais le premier maillot, surtout pour une première année, va toujours être assez classique. Sur le maillot extérieur [qui sera dévoilé deuxième quinzaine de juillet, ndlr], on va se lâcher un peu", prévient François Xavier Chupin.

"Sur le maillot extérieur on peut être complètement original. On part d’une page blanche. Ce sera un design magnifique avec des éléments d’élégance. Le troisième maillot aura aussi un très bon design." Vintage ?


le saviez-vous?

Kappa dans le Top 5 en Ligue des Champions
Avec 21 titres en Ligue des Champions, grâce au Real Madrid (6), au Bayern Munich (5) ou encore à Marseille (1), Adidas n’a pas d’équivalent chez les équipementiers. Arrivé sur le tard (1996-1997), Nike compte huit titres ; Umbro sept ; Le Coq Sportif cinq. Cinquième de ce classement, Kappa culmine à quatre.Deux avec l’AC Milan (1989 et 1990) et deux avec la Juventus Turin (1985 et 1996).


la décla'

"Notre marque a besoin de tête de gondole et Monaco en sera une. Monaco n’avait peut-être plus le sentiment de l’être avec Nike et préfère être n°1 avec une nouvelle marque qui lui apportera beaucoup de souplesse, d’investissements personnels et de supports. On a tout à construire ici.", François-Xavier Chupin, directeur Europe Kappa


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct