“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'économie monégasque, au beau fixe, réalise son deuxième meilleur résultat "de tout les temps" d'après l'IMSEE

Mis à jour le 01/10/2019 à 08:28 Publié le 01/10/2019 à 08:20
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

L'économie monégasque, au beau fixe, réalise son deuxième meilleur résultat "de tout les temps" d'après l'IMSEE

Le dernier bulletin trimestriel de l’économie de l'IMSEE vient de paraître. Voici ce qu’il faut retenir de l’évolution des chiffres d’une année sur l’autre, au premier semestre 2019.

"Malgré une baisse du chiffre d’affaires (-5,5 %), il reste le deuxième meilleur de tous les temps, commente Sophie Vincent. Au bout de six mois, on peut d’ores et déjà dire que l’année 2019 sera très positive sur le plan économique."

Le secteur d’activité qui génère le plus gros chiffre d’affaires reste le commerce de gros (31,7 %), loin devant les activités scientifiques et techniques (13,2 %), la construction (13,2 %) et le commerce de détail (10,9 %). "Ce sont nos quatre piliers", commente Sophie Vincent, la directrice de l’Institut monégasque de la statistique et des études économiques. L’hôtellerie et la restauration ne pèsent que 5,6 % du chiffre d’affaires généré en Principauté.

Les exportations et les importations sont en hausse, mais la balance commerciale en baisse (-4,1 %). Le volume des échanges de biens avec l’extérieur, hors France, est en croissance (+4,1 %). Les trois principaux partenaires économiques de la Principauté, toujours hors France, sont l’Italie, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Et après l’Union européenne, l’Asie apparaît comme le deuxième partenaire économique de Monaco (81 % en Europe, 7 % en Asie).

Toujours plus d'emplois

"Nos chiffres continuent de faire pâlir d’envie les pays voisins", avec un volume d’emploi et un nombre de salariés qui augmente inexorablement chaque trimestre (+3,8 % au deuxième trimestre 2019 dans le secteur privé).

Les créations d’établissement en Principauté sont en léger recul par rapport au premier semestre 2018 (-2,5 %). La baisse est forte dans les activités scientifiques et techniques ; la hausse la plus importante concerne le commerce de gros. Les radiations d’entreprises sont en hausse au premier semestre 2019 (+3,1 %), essentiellement à cause des activités scientifiques.

Chiffre d’affaires 2018 en Principauté : 826 millions d’euros. Entre 2013 et 2017, forte croissance, avec une moyenne de 9,2 % par an sur ces années. Le chiffre d’affaires du numérique est supérieur à celui de l’hébergement-restauration.

Emploi au 31 décembre 2018 : 1 663 salariés (3,2 % du total). En 2018, le secteur du numérique a employé 8,8 % de salariés en plus par rapport à 2017. Les salariés sont majoritairement masculins (29 % de femmes).

Établissements : 769 sociétés composent le secteur. La majorité n’emploie pas de personnel. Seules trois entreprises du numérique ont plus de 50 salariés, dont deux plus de cent. 54 % des entreprises ont été créées dans les cinq dernières années.

 

Au final, tous secteurs confondus, les femmes n’occupent que 27,9 % des sièges dans la gouvernance des entreprises et des administrations monégasques.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.