Rubriques




Se connecter à

L'école 42 de Nice signe un partenariat avec le Crédit Agricole Provence Côte d'Azur

L'école 42 est spécialisée dans la formation aux métiers du numérique sans enseignants. Fondée par Xavier Niel en 2013 à Paris, elle est, en France, également présente à Lyon, Angoulême et Nice depuis l'année dernière. Apprendre à apprendre dans le partage, la mixité et la gratuité, c'est la promesse de cette école du code qui vient de signer un partenariat avec la Crédit Agricole Provence Côte d'Azur. L'intérêt?

Agnès Farrugia Publié le 02/12/2021 à 09:30, mis à jour le 02/12/2021 à 09:04
Rachid Abarki, président de l'école 42 de Nice et Stéphane Benoussaid, directeur marketing, assurances et multicanal au Crédit Agricole Provence Côte d'Azur annoncent un partenariat entre l'école du numérique et la banque verte. Photo A. F.

Rachid Abarki, président de l'école 42 de Nice annonce avec fierté la signature d'un partenariat avec le Crédit Agricole Provence Côte d'Azur. Le mariage d'une école et d'une banque.

C'est que cette école est atypique. Pas de profs, ouverte 24h/24 et 7/7, pour des apprenants en codage ultra motivés, qu'ils aient un diplôme ou non ou bien qu'ils soient en reconversion professionnelle.

La sélection à l'entrée est difficile mais jugée sur la motivation, l'envie, le projet, la façon de s'organiser.

100% d'employabilité

Ils sont pour l'heure 250 à avoir intégré l'école 42 l'année dernière, pour une formation d'une durée de 2 à 5 ans, suivant l'assiduité, la disponibilité.

 

"La Région Sud est très dynamique est très sollicitée sur ces métiers pénuriques, que ce soit sur la bassin de Sophia Antipolis ou dans la zone industrielle de Carros, explique le président de l'école. Nos apprenants se forment aux métiers du numérique à leur rythme, dans une atmosphère de partage et d'entraide, et à la sortie c'est 100% d'employabilité."  

30 de ces écoles sont installées dans 20 pays, et l'on peut dire que ce dispositif innovant, en totale rupture avec ce que l'on peut voir de nos jours, fait mouche. En fin de parcours, 30% des apprenants créent leur propre entreprise.

Le Crédit Agricole Provence Côte d'Azur ne s'y est pas trompé. D'autant que l'établissement bancaire a déjà à cœur de financer l'entrepreneuriat. Notamment à travers la création de Village.

À Sophia Antipolis, le Village By Crédit Agricole Provence Côte dAzur mise sur les jeunes pousses azuréennes, en mode "accélérateur de talents".

Stéphane Benoussaid, directeur marketing, assurances et multicanal de la banque verte de féliciter ce partenariat: "Nous défendons les mêmes valeurs. C'est une forte responsabilité que nous endossons et nous sommes ravis de participer à tout projet qui permet de stimuler l'économie du territoire, l'emploi, la compétence et l'entrepreneuriat."

Inclusion, accompagnement, financement

Alors, pourquoi une banque serait-elle partenaire d'une école? "Nous avons fait état de nombreux projets, répond Stéphane Benoussaid. Notamment proposer aux étudiants de l'école 42 de traiter certaines de nos propres problématiques liées au numérique, mais également d'aider au financement de la scolarité des apprenants ou encore d'accompagner leur future création d'entreprise." Inclusion, accompagnement et financement seront les maîtres-mots de ce partenariat.

 

Les apprenants (moyenne d'âge 24-25 ans), installés dans les 1200 m² de l'école située avenue Simone Veil à Nice, au cœur du Centre Européen d'Entreprises et d'Innovation, sont en effet à l'œuvre. Encore peu de recrues féminines (20%) mais le président ne désespère pas.

"Nous aimerions vraiment parvenir à la parité. Les métiers du numérique sont des profils très recherchés par les sociétés, et vous savez, 60% des personnes qui entrent à l'école 42 n'ont jamais fait de code. C'est réellement une formation ouverte à toutes et tous. Nous comptons seulement 15% de diplômés et 35% de nos recrues nous sont proposées par le Pôle emploi. Toutes celles et ceux qui terminent le cursus trouvent un bouloti, voire sont recrutés avant la fin de la formation!" 

Partenariat acté, apprenants qui apprennent ensemble, "c'est tout à fait l'idée que nous souhaitons distiller: mettre en place une intelligence collective au service de l'attractivité du territoire," termine Rachid Abarki.

L'école 42 de Nice compte 250 apprenants, qui, sans enseignants, se forment aux métiers du numérique. A.F..

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.