“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le prince Albert enterre le Sporting d'Hiver en posant la première pierre du futur "One Monte-Carlo"

Mis à jour le 06/07/2016 à 05:06 Publié le 06/07/2016 à 05:06
C'est dans les tréfonds du futur ensemble immobilier de la place du Casino qu'une plaque a été dévoilée par le souverain, hier, marquant la fin du terrassement et le début de la construction.

C'est dans les tréfonds du futur ensemble immobilier de la place du Casino qu'une plaque a été dévoilée par le souverain, hier, marquant la fin du terrassement et le début de la construction. Photo Michael Alesi

Le prince Albert enterre le Sporting d'Hiver en posant la première pierre du futur "One Monte-Carlo"

Le prince Albert II a posé, hier, la première pierre du futur ensemble immobilier de la place du Casino, et dévoilé son nom par 30 mètres de profondeur. Ce sera « One Monte-Carlo »

L'information principale figurait sur le casque de chantier distribué aux visiteurs et aux journalistes. « Pose de la première pierre One Monte-Carlo ». Les officiels n'étaient pas encore arrivés au sommet du trou béant que le nom du futur complexe immobilier, qui succédera au Sporting d'Hiver, était déjà connu. Ce sera donc « One Monte-Carlo ».

Hier en toute fin de matinée, sous un soleil de plomb et un mercure rendant intolérable le port du costume, le prince Albert II, accompagné de Jean-Luc Biamonti, le président délégué de la Société des Bains de Mer, Patrice Cellario, conseiller de gouvernement-ministre de l'Intérieur, Daniel Lambrecht, le directeur de l'immobilier de la SBM, et l'architecte Alexandre Giraldi (1), a posé la première pierre symbolique du futur nouvel ensemble. Un événement gravé sur une plaque posée au fond d'un trou immense, à plus de trente mètres en dessous de la place du Casino. Une plaque qui sera conservée dans le futur bâtiment. Mais une plaque qui, aujourd'hui, semble égarée au beau milieu de ce qui ressemble à une mine à ciel ouvert…

10.000 semi-remorques

Pour marquer le coup d'envoi du...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct