“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le port de Vintimille bientôt monégasque

Mis à jour le 16/05/2016 à 05:08 Publié le 16/05/2016 à 10:30
La Société d'exploitation des ports de Monaco devrait achever l'ouvrage au pied du fort de l'Annonciade à Vintimille, laissé à l'abandon depuis plusieurs années.

La Société d'exploitation des ports de Monaco devrait achever l'ouvrage au pied du fort de l'Annonciade à Vintimille, laissé à l'abandon depuis plusieurs années. Photo Jean-François Ottonello

Le port de Vintimille bientôt monégasque

Un accord préliminaire a été conclu par la Société d'exploitation des ports de Monaco pour acquérir le site. À l'horizon, la possibilité de créer 170 places pour l'activité portuaire du pays

C'est officiel. Le 12 mai dernier, un accord préliminaire a été conclu entre le groupe italien Cozzi Parodi et la Société d'exploitation des ports de Monaco (SEPM) concernant les modalités de cession du port de Vintimille.

Une signature qui donne un coup d'accélérateur à ce projet maintes fois renvoyé aux calendes grecques.

Démarrés en 2008 après plusieurs décennies de réflexion, les travaux pour la construction d'un port à Vintimille, à l'aplomb du fort de l'Annonciade, n'ont jamais été achevés. La société maître d'œuvre, Cala del Forte, avait fait faillite, après des soupçons de corruption.

80 millions d'euros

Mais l'accord préliminaire acté il y a quelques jours devrait marquer un tournant.

En signant, la Principauté pose ses jalons sur le projet et entre dans la mise en œuvre du dossier pour écrire son avenir portuaire. L'étape doit prendre plusieurs mois. Et amener la SEPM, dans les prochaines semaines, à obtenir pour 80 ans la concession de ce port jamais achevé. La Société d'exploitation des ports de Monaco terminera alors les travaux.

Objectif : aménager quelque 170 emplacements à Vintimille, notamment pour de grosses unités, à 20 minutes de navigation ou 25 minutes de voiture du port Hercule.

Un projet estimé à 80 millions d'euros, en tablant sur deux années de travaux.

L'investissement est souhaité pour désengorger les ports de Monaco, au bord de la saturation. Le 21 avril, dans nos colonnes, Aleco Keusseoglou, président délégué de la SEPM, l'expliquait: "Il y a une importante liste d'attente pour l'hivernage (20 à 30 bateaux en permanence) et nous refusons 20 à 30 escales par jour l'été."

L'équipement de Vintimille viendrait donc en complément des 1 032 places disponibles entre le port Hercule et le port de Fontvieille. Et un système de navettes est à l'étude pour les plaisanciers.

Un bon point aussi pour le maire de Vintimille, Enrico Ioculano, qui y voit "des retombées économiques évidentes" pour sa commune.

Depuis l'accord signé jeudi dernier, le projet est officiellement en route.


La suite du direct