“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le patronat en phase avec les projets du gouvernement

Mis à jour le 05/11/2016 à 05:11 Publié le 05/11/2016 à 05:11
28 présidents des syndicats patronaux affiliés à la Fedem ont reçu Stéphane Valeri, conseiller de gouvernement - ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Pascale Pallanca, directeur du Travail.

28 présidents des syndicats patronaux affiliés à la Fedem ont reçu Stéphane Valeri, conseiller de gouvernement - ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Pascale Pallanca, directeur du Travail. Fedem

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le patronat en phase avec les projets du gouvernement

Le conseil fédéral, qui réunit les 28 présidents des syndicats patronaux affiliés à la Fédération des entreprises monégasques (FEDEM), a reçu Stéphane Valeri, conseiller de gouvernement - ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Pascale Pallanca, directeur du Travail.

Le conseil fédéral, qui réunit les 28 présidents des syndicats patronaux affiliés à la Fédération des entreprises monégasques (FEDEM), a reçu Stéphane Valeri, conseiller de gouvernement - ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Pascale Pallanca, directeur du Travail. Le président Philippe Ortelli a insisté sur l'importance d'entretenir de bonnes relations entre les pouvoirs politiques et économiques : « Nous sommes en phase avec vos projets, et nous essayons de construire ensemble le Monaco socio-économique de demain. Nous souhaitons que cette rencontre vous permette d'échanger avec les praticiens de l'entreprise sur des sujets essentiels pour l'économie du pays. »

Stéphane Valeri a présenté son action au sein du gouvernement princier et en a précisé les principes : « Ma conviction profonde est que le social et l'économique ne doivent pas s'opposer. Notre modèle social est avancé et seule une économie forte permet de nous donner les moyens de le financer. Il est important de le défendre et de le pérenniser. »

Les discussions ont d'abord permis de faire un état des lieux de la mise en œuvre du télétravail. Pascale Pallanca a souligné un réel intérêt des entreprises pour le dispositif, quelle que soit leur taille, et a présenté les actions mises en place pour les aider : « Nous sommes là pour apporter notre soutien et notre assistance à toutes les entreprises intéressées. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.