“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monaco Economic Board met le cap sur l’Italie, la Chine et la Corée du Sud pour ce dernier trimestre de l'année

Mis à jour le 18/09/2019 à 08:44 Publié le 18/09/2019 à 11:12
Le MEB a réuni ses adhérents au Yacht-club.

Le MEB a réuni ses adhérents au Yacht-club. Photo MEB / Carte blanche

Le Monaco Economic Board met le cap sur l’Italie, la Chine et la Corée du Sud pour ce dernier trimestre de l'année

Lors de son Rendez-vous des adhérents de rentrée, lundi soir, le MEB a réuni 350 dirigeants de la Principauté pour dévoiler le programme économique du dernier trimestre

Lundi soir, sur le cinquième pont du Yacht-club, quelque 350 membres du Monaco Economic Board ont participé à un nouvel opus du "Rendez-vous des adhérents", cette formule qui permet de "faire du contact, du “réseautage” et du business", comme l’a formulé le président Michel Dotta.

Avant de se retrouver pour échanger entre eux, les dirigeants monégasques avaient été invités à assister à une conférence sur le thème "Le futur des entreprises commence maintenant", animée par Vincent Ducrey. Durant une heure, ce spécialiste en stratégie numérique leur a expliqué "comment utiliser à bon escient les révolutions associées que sont la 5G, l’internet des objets, le cloud et l’intelligence artificielle. Et comment, avec cette combinaison, on peut travailler sur le futur des entreprises monégasques", précise-t-il.

Puis, au cours du cocktail qui a suivi, Guillaume Rose, le directeur exécutif du MEB, a pris la parole pour rappeler le programme des activités et les missions qui seront proposées dans les prochains mois aux adhérents.

Une enquête bientôt lancée

"D’ici à la fin de l’année, nous mènerons des missions économiques à Shanghai, Turin, Naples et Séoul", a-t-il souligné.

À côté de ces missions, sorte de force de frappe permettant aux entreprises monégasques de nouer des contacts dans ces pays cibles pour y développer du business, le directeur du MEB a levé le voile sur quelques projets et nouveautés.

D’abord, "une enquête sera lancée très prochainement auprès de vous pour mieux connaître vos désirs et vos attentes, savoir ce que vous attendez du MEB, ses points forts et ses points faibles", a indiqué Guillaume Rose aux adhérents.

Il leur a ensuite annoncé qu’un logo "membre du Monaco Economic Board" avait été imaginé, et qu’il leur serait envoyé par courriel sous réserve de la signature d’une charte engageant le dirigeant à ne plus l’utiliser s’il devait quitter le MEB.

L’actualité du MEB, c’est également la réalisation de nouveaux supports de communication, avec des slogans en anglais tels que « Monaco, an exception in its human dimension » (voir la photo), ainsi que l’arrivée d’une nouvelle tête dans le staff du MEB, en la personne de Clemente Ravano, un Monégasque passé par diverses ambassades, qui devient l’assistant exécutif de Guillaume Rose.

Lequel a, pour finir, enjoint les 350 dirigeants réunis au Yacht-club à faire connaissance, faire du business, "pour faire prospérer l’économie de la Principauté".

Les temps forts du trimestre

- 17-20 septembre : mission économique à Rostov (Russie)
- 21-23 octobre : mission économique à Naples (Italie)
- 5-9 novembre : mission économique à Shanghai (Chine)
- 7-8 novembre : mission économique à Turin (Italie)
- 12 novembre : remise des Trophées de l’éco, au Grimaldi Forum, en partenariat avec Monaco-Matin
- 3-8 décembre : mission économique à Séoul (Corée du Sud)

Guillaume Rose et Michel Dotta.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.