Rubriques




Se connecter à

Le MEB et la CCI italienne signent un accord pour "créer des synergies"

L’accord signé ce mercredi, en plein Monaco Business, devrait fortifier les relations entre le tissu économique monégasque et les entrepreneurs italiens, en les incluant dans les actions du MEB.

Cédric Verany Publié le 07/10/2021 à 05:05, mis à jour le 07/10/2021 à 13:43
L’accord s’est concrétisé ce mercredi entre deux entités déjà amies. Photo C. V.

L’adage le confirme: "ça va sans se dire, mais ça va mieux en le disant". Il s’applique aux relations entre le Monaco Economic Board et la Chambre de commerce italienne Nice Sophia-Antipolis. Les deux entités étaient déjà complices, mais en signant hier matin une convention de coopération économique, elles ont pérennisé leurs liens pour de bon.

"On dit toujours que les crises amènent de bonnes choses. La meilleure chose qui nous est arrivée à la suite de cette crise, c’est de se rendre compte qu’on avait un impératif de se rapprocher de nos voisins. Alors au cours de la pandémie, nous avons enclenché ce processus qui porte aujourd’hui ses fruits", détaille Guillaume Rose, directeur général exécutif du Monaco Economic Board, qui confirme un rapprochement avec la CCI italienne et les entrepreneurs italiens à Monaco.

"Créer des synergies"

Un geste que salue Giulio Alaimo, l’ambassadeur d’Italie en Principauté, évoquant ce mercredi "une journée importante, qui offre la possibilité de créer des synergies, organiser des initiatives pour les entrepreneurs".

 

Avec 300 membres, la Chambre de commerce italienne Nice Sophia Antipolis, qui comptent des adhérents d’Italie, de France et de Monaco, entend être un levier d’action pour l’économie italienne sur le bassin Méditerranée. Une action sans nul doute dopée par ce rapprochement avec le MEB. "On se connaît depuis longtemps, mais désormais les activités communes vont être systématisées", se réjouit Agustino Pesce, directeur de la Chambre de commerce italienne Nice Sophia Antipolis.

Première action coté MEB? "L’idée est d’inclure le plus possible la CCI italienne dans nos événements locaux et dans nos déplacements", confirme Guillaume Rose. Un voyage à Gênes a été évoqué par exemple ce mercredi, "logistiquement facile à organiser et une grande réserve d’économie résiliente existe sur place".

En parallèle, un forum économique dédié à l’activité économique italienne doit se tenir en Principauté, en décembre.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.