Le Marseillais Hesperia Informatique rachète deux entreprises à Antibes et Monaco

Pour fêter ses 25 ans, Hesperia Informatique, distributeur marseillais des logiciels de gestion SAGE (comptabilité-paie-gestion commerciale) et administrateur de réseaux informatiques, s'est fait un beau cadeau en rachetant Pro-Admin SAS basé à Antibes et le Monégasque Uriel.

K.Wenger Publié le 25/05/2018 à 15:22, mis à jour le 25/05/2018 à 16:47
Le siège marseillais d'Hesperia Informatique. Photo D.R.

Hesperia Informatique -qui a pour objectif groupe 5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018 (2,5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017)- poursuit son développement en intégrant Pro-Admin SAS, entreprise de services du numérique spécialisée dans le cloud.

Uriel est, quant à elle, dans la sécurité informatique. Avec ce rachat, le groupe dirigé par Jean-Philippe Coti et Ronan Lemée est aujourd'hui la seule entreprise implantée à Monaco bénéficiant de la labellisation centre de compétences SAGE, le plus haut niveau d'agrément.

"Ces acquisitions nous permettent de nous implanter dans les Alpes-Maritimes et à Monaco mais surtout de proposer à nos clients des prestations de services complémentaires. Nous pouvons notamment les accompagner dans la prise en compte du nouveau Règlement général sur la protection des données", se félicite Jean-Philippe Coti qui a la double casquette de président et responsable commercial. 

L'une des principales forces d'Hesperia Informatique qui emploie 35 collaborateurs réside dans sa hotline animée par des formateurs expérimentés.

 

recrutements

Le groupe entend désormais poursuivre son développement, dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, son berceau historique, mais aussi ailleurs en France.

Dans ce contexte d'expansion, il recrute actuellement plusieurs collaborateurs sur les différentes structures avec des profils plutôt techniques comme des techniciens niveau 1, hotlineurs, administrateurs système et réseaux et est en recrutement permanent avec, a minima, cinq embauches par an.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.