Rubriques




Se connecter à

Le maire de Cannes, David Lisnard, réélu président du Comité régional du tourisme Côte d'Azur

Réunis en assemblée générale ce jeudi, les membres du conseil d'administration du Comité régional du tourisme (CRT) Côte d'Azur ont réélu à l'unanimité David Lisnard, le maire de Cannes, comme président de l'organisation.

J.D Publié le 11/06/2021 à 10:07, mis à jour le 11/06/2021 à 10:09
David Lisnard, maire de Cannes, est réélu président du Comité régionale du tourisme Côte d'Azur. Photo Cyril Dodergny

L'assemblée générale s'est tenue en présence des membres du conseil d'administration du CRT Côte d'Azur, organisme institutionnel officiel en charge de promouvoir la Côte d'Azur comme destination touristique, au niveau national comme international.

Présenté à sa réélection sur proposition de Charles-Ange Ginésy, président du Département des Alpes-Maritimes, par ailleurs premier financeur de l'organisme touristique institutionnel, David Lisnard, maire de Cannes et vice-président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, a été reconduit dans ses fonctions et réélu à l'unanimité pour un nouveau mandat de trois ans par les membres du conseil d'administration, également intégralement renouvelés dans leurs fonctions.

Un conseil à huit membres

Le conseil d'administration du CRT Côte d'Azur, qui compte huit membres, est donc présidé par David Lisnard et vice-présidé par Alexandra Borchio-Fontimp, sénatrice et conseillère départementale des Alpes-Maritimes, Catherine Moreau, adjointe au maire de Nice, conseillère départementale des Alpes-Maritimes, ainsi que par Jennifer Salles Barbosa, adjointe au maire de Nice, conseillère régionale et présidente de la commission tourisme de la Région Sud-Provence-Alpes-Côte d'Azur.

 

Jean-Paul Cordero est trésorier. La vice-trésorière ? Anne Lechaczynski, présidente directrice générale de la Verrerie de Biot. À cela s'ajoutent deux représentants, François de Canson et Charles-Ange Ginesy. 

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.