“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le fonds d'urgence destiné aux entreprises azuréennes impactées par le Covid-19 est accessible

Mis à jour le 03/04/2020 à 14:13 Publié le 01/04/2020 à 08:20
Le fonds a été lancé par les trois chambres consulaires avec par les trois chambres consulaires avec le Département des Alpes-Maritimes et l’ensemble des collectivités du 06.

Le fonds a été lancé par les trois chambres consulaires avec par les trois chambres consulaires avec le Département des Alpes-Maritimes et l’ensemble des collectivités du 06. (Photo D.R.)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le fonds d'urgence destiné aux entreprises azuréennes impactées par le Covid-19 est accessible

Le fonds d'urgence de 8 millions d'euros destiné aux entreprises azuréennes de moins de vingt salariés impactées par le coronavirus est désormais accessible.

Lancé le 20 mars dernier pour répondre aux besoins de trésorerie des entreprises touchées par le Covid-19, le fonds d'urgence départemental de 8 millions d'euros est désormais accessible. 

Les trois chambres consulaires - la CCI Nice Côte d'Azur, la CMAR PACA et la Chambre d’Agriculture des Alpes-Maritimes, viennent d'en activer l'accès sur le site de la CCI Nice Côte d’Azur: https://www.cote-azur.cci.fr/comment-acceder-au-fonds-durgence-departemental/ ; celui de la CMAR PACA : www.cmar-paca.fr ou en cliquant sur le lien : https://urlz.fr/cfiC  

Il concerne les ressortissants azuréens de la CCI Nice Côte d’Azur, de la chambre de métiers et de l’artisanat PACA, délégation Alpes-Maritimes, et de la chambre d’Agriculture des Alpes-Maritimes. 

Pour faire la demande, les entreprises de moins de 20 salariés avec un chiffre d’affaires de moins de 2 millions d’euros devront justifier des critères suivants: disposer d'une attestation de régularité sociale et fiscale; être localisées dans les Alpes-Maritimes; avoir subi une perte d’au minimum 50% de leur chiffre d’affaires sur un mois à compter de janvier 2020 par rapport à la même période N-1 et N-2, sur justificatif comptable; être immatriculées depuis plus de six mois.

Mode d'emploi

Etape 1 Les entreprises remplissant les critères d’éligibilité pourront remplir un dossier en ligne sur le site de la CCI Nice Côte d’Azur ou de  de la CMAR PACA. L’entreprise peut solliciter l’aide d’un conseiller pour remplir son dossier.

Etape 2 Sous 48 heures, la CCI Nice Côte d’azur et la CMAR PACA s’engagent à vérifier le dossier et à recontacter chaque entreprise pour valider l’éligibilité au fonds d’urgence départemental en fonction des critères définis. Chaque entreprise pourra ainsi bénéficier d’un suivi personnalisé.

Etape 3 Lors du passage en commission d’attribution, les partenaires financeurs valident la demande et le montant du prêt entre 4.000 € et 10.000 € maximum, en fonction de la perte de chiffre d’affaires. Ce montant prend la forme d’un prêt à taux zéro avec un différé possible de 18 mois.

Etape 4 L’entreprise est informée par mail de la décision de la commission d’attribution.

Etape 5 Le déblocage des fonds se fera sous cinq jours en moyenne, à compter de la date de signature de la convention de prêt. 

Pour rappel, le fonds a été lancé par la CCI Nice Côte d’Azur, la CMAR PACA et la Chambre d’Agriculture des Alpes-Maritimes avec le Département des Alpes-Maritimes et l’ensemble des collectivités du 06: la Métropole Nice Côte d’Azur, la Communauté d’Agglomération de la Riviera Française, la Communauté d’Agglomération Cannes Pays de Lérins, la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis, la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse, la Communauté de Communes Alpes Azur et la Communauté d’Agglomération Pays des Paillons.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.