“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le chômage en forte baisse dans les Alpes-Maritimes et dans le Var

Mis à jour le 25/10/2019 à 12:31 Publié le 25/10/2019 à 12:31

Le chômage en forte baisse dans les Alpes-Maritimes et dans le Var

Si le chômage a bien baissé en France, de 0,4%, au premier trimestre, il a encore plus reculé en région Sud-PACA (- 1,3%), notamment grâce aux bons chiffres enregistrés dans le Var (- 1,2%) et surtout dans les Alpes-Maritimes (-1,4%).

4.000 personnes de moins ont pointé au chômage dans notre région au troisième trimestre 2019.

Une performance encourageante, même s'ils sont encore près de 314.000 à figurer sur les statistiques de Pôle emploi, pour la seule catégorie A, la plus représentative (aucun jour travaillé dans le mois écoulé).

Toutes catégories prises en compte, même celles où les demandeurs d'emploi ont exercé une petite activité, ils sont 490.000 à chercher du travail (5.400 de moins qu'au printemps).

C'est mieux, quel que soit le critère retenu, qu'au niveau national. Avec des pointes encore plus encourageantes dans certains départements voisins comme les Bouches-du-Rhône ou les Hautes-Alpes même si, sur un an, c'est le Var qui enregistre le meilleur résultat (- 4% en catégorie A).

Certes, le chômage de masse n'a pas disparu en un clin d’œil dans notre pays, mais le gouvernement pourra se glorifier d'avoir contribué à ramener le nombre de demandeurs d'emploi à 34.500 dans la métropole niçoise ou 23.590 dans l'agglomération toulonnaise, soit - 3,6 % et - 5,5 % en un an.

Si la tendance à la baisse est plus sensible pour les femmes que pour les hommes, ce sont surtout les 25-49 ans qui tirent les chiffres dans le bon sens. Les jeunes en profitent moins pour l'instant.

Le véritable point noir concerne les chômeurs de longue durée, depuis 3 ans ou plus: ils sont 0,4 % de plus dans la région au premier trimestre.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.