“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Bonheur National Brut à l'honneur du Monaco Business

Mis à jour le 19/11/2015 à 08:22 Publié le 19/11/2015 à 08:20
Trois niveaux de l’Auditorium ont été investis par les stands, ce mardi.

Trois niveaux de l’Auditorium ont été investis par les stands, ce mardi. Jean-François Ottonello)

Le Bonheur National Brut à l'honneur du Monaco Business

Une quarantaine d’exposants, principalement de Monaco, ont présenté hier leurs activités au Centre de congrès Auditorium Rainier-III

Le bonheur national brut (BNB)… Tel était le thème choisi, et maintenu, pour la troisième édition de Monaco Business organisée par Maurice Cohen, ce mardi, au Centre de Congrès Auditorium Rainier-III.

Et de 9 h à 18 heures, il semble bien qu'un vent d'air frais soufflait sur les trois niveaux de l'espace où une quarantaine de stands étaient installés.

Monaco Communication, la JCE..., la diversité monégasque bien représentée

Parmi les exposants, quelques noms bien connus en Principauté, parmi lesquels : Monaco communication, Ascoma Jutheau Husson, le service de l'État Welcome Office, la Jeune chambre économique de Monaco (JCE), Mediacom, Monaco informatique service, MMCI Mathez int, Riviera Radio…

De nombreux secteurs étaient ainsi représentés pour montrer la diversité de l'économie monégasque.

Les acteurs économiques ont planché sur le Bonheur National Brut

Des tables rondes étaient également organisées. La première d'entre elles a invité Guillaume Rose, directeur de la Direction du Tourisme et des Congrès, Lionel Galfré, directeur de l'Institut monégasque de la statistique et des études économiques (IMSEE), et Jacques Le Cacheux, conseiller scientifique et professeur à Sciences Po Paris.

Au programme: "Quels méthodes et indicateurs pour mesurer le bonheur ou le bien-être public? Étude de cas: Monaco".

Sur les stands, chacun répondait avec enthousiasme à toutes les questions des visiteurs.

à partir de 1 €


La suite du direct