La P’tite Parisienne Peppermint mange la Grande Azuréenne Supralog

La société Supralog basée à Sophia Antipolis depuis 25 ans vient de passer sous pavillon parisien, rachetée par la jeune pousse Peppermint, 18 mois d'existence. On vous explique pourquoi.

Article réservé aux abonnés
Agnès Farrugia Publié le 09/12/2022 à 17:10, mis à jour le 09/12/2022 à 17:06
Philippe Salvan (à gauche), président de Supralog à Sophia Antipolis, cède 100 % des parts de la société à Olivier Waldin et Fabien Obadia de Peppermint (Paris). D.R.

C’est une histoire comme on les aime. La société Supralog, 25 ans d’ancienneté, spécialisée dans l’accompagnement XXL de la transformation digitale des entreprises, 50 ingénieurs passionnés de technologie de l’information, 4 millions d'euros de chiffre d’affaires pour 2021, vient d’être rachetée par une startup parisienne. Une jeunette donc. Peppermint (menthe poivrée en français) n’a que dix-huit mois d’existence sur ce marché et pourtant, elle a déjà tout d’une grande. Par le biais d’une connaissance commune, les têtes pensantes de ces deux entités se rencontrent. Et ça matche. Philippe Salvan, président de Supralog à Sophia Antipolis, est heureux d’annoncer cette fusion. "Je serai président jusqu’à la fin de l’année, présent si besoin, mais je sais que mes équipes seront bien entourées, je sais la similitude de notre conception du métier avec les dirigeants de Peppermint car il y a entre nous une réelle compatibilité intellectuelle." Fabien Obadia et Olivier Waldin, cofondateurs de Peppermint à Paris, s’occupe eux aussi d’accompagner leurs clients vers le digital. "Pour nous, ce n’est pas le tout de dire que l’on accompagne. On cherche à donner du sens à ce service, à générer des revenus à court terme et de la croissance à long terme. Ce qui nous a intéressé chez Supralog, c’est aussi cette clientèle essentiellement basée dans le Sud-Est. Nous sommes implantés en France, Tunisie et Cambodge, avons des clients prestigieux [Carrefour, Amadeus, groupe BPCE, Air France, LVMH, ClubMed...] et sommes ravis d’ajouter Supralog dans nos rangs. Avec cette implantation sophipolitaine, proche de grands noms de l’intelligence artificielle." Peppermint compte désormais120 salariés, ambitionne 10 millions d'euros de chiffre d’affaires cette année, 30 millions d'euros à l’horizon 2025. Croissance interne comme externe devraient être au programme dans un avenir proche. Supralog deviendra Peppermint Sophia en 2023 et changera de logo. Les salariés sont repris, les clients informés du changement. L’histoire du petit qui mange le gros démarre donc très bien.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.