“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Poste Monaco va bientôt livrer des colis de Cap-d'Ail jusqu'à Menton

Mis à jour le 17/10/2018 à 08:20 Publié le 17/10/2018 à 09:00
Image d'illustration

Image d'illustration Photo Franz Chavaroche

La Poste Monaco va bientôt livrer des colis de Cap-d'Ail jusqu'à Menton

La Poste Monaco va prendre en charge, au printemps prochain, la distribution des colis à Menton, Cap-d’Ail, Roquebrune et La Turbie". On verra donc bientôt les voitures électriques rouges et blanches monégasques rouler en France.

C’est une nouvelle branche d’activité, qui, si elle croît, "nécessitera des recrutements", promet Jean-Luc Delcroix. La Poste Monaco entend développer son expertise dans la livraison de colis pour des entreprises tierces.

Premier client signé, le groupe DPD – il concentre sa marque éponyme, mais aussi Chronopost, Seur et BRT – qui livre quotidiennement 600 colis en Principauté et dans les communes limitrophes.

"Nous allons prendre en charge, au printemps prochain, la distribution de leurs colis, à Monaco, Menton, Cap-d’Ail, Roquebrune et La Turbie", confirme Jean-Luc Delcroix.

Concrètement, les colis seront récupérés à une plateforme à Carros puis conduits en Principauté et dans les communes alentours.

"Beaucoup d’opérateurs ont du mal à livrer Monaco et perdent du temps. Nous sommes spécialistes du dernier kilomètre alors nous menons une réflexion globale pour étendre ce savoir-faire, face à la révolution sur le nombre de colis, toujours en augmentation, de +20 % par an."

Des pourparlers sont déjà lancés avec plusieurs sociétés de livraison de colis pour que La Poste Monaco récupère leurs flux de livraison. Une opération bénéfique pour les usagers, et pour La Poste qui facture ce nouveau service aux opérateurs.

"Sans compter le bénéfice pour la Principauté, qui ne subira plus la circulation de ces véhicules", note le directeur. Une manière aussi de coller à un objectif que l’entreprise s’est fixée: une flotte de véhicules 100 % électriques en 2020. Elle l’est pour l’heure qu’à 70 %.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct