“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La pandémie de coronavirus entraînera la fermeture de 2,7 millions d'entreprises en Amérique latine

Mis à jour le 02/07/2020 à 21:42 Publié le 02/07/2020 à 21:41
Illustration.

Illustration. Photo AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La pandémie de coronavirus entraînera la fermeture de 2,7 millions d'entreprises en Amérique latine

La crise générée par la pandémie de coronavirus devrait entraîner la fermeture de plus de 2,7 millions d'entreprises et la perte de 8,5 millions d'emplois en Amérique latine, a prévenu jeudi la CEPALC, la commission économique de l'ONU pour la région.

Les secteurs du commerce et des hôtels et restaurants, qui comptent un grand nombre de petites et moyennes entreprises (PME), seront les plus touchés par l'impact de l'épidémie de Covid-19, a indiqué la CEPALC dans un rapport.

Cet organisme prévoit une chute de l'économie de la région de 5,3% cette année, à cause des fermetures des commerces, de l'effondrement du tourisme et de la baisse des exportations vers la Chine.

Cette crise liée à la pandémie souligne la nécessité d'avancer vers un nouveau modèle de développement, selon la CEPALC.

Pour cela, il va falloir mettre en place "des politiques qui permettront de répondre à l'urgence et mettre en place une stratégie qui permette de dépasser les faiblesses structurelles de nos économies et nos sociétés", a déclaré Alicia Barcena, secrétaire exécutive de la CEPALC.

Cette agence de l'ONU formule quatre propositions: élargir les délais et la portée des aides en matière de liquidités et financements des entreprises, cofinancer les salaires payés par les entreprises durant six mois, soutenir les travailleurs indépendants et appuyer les grandes entreprises de secteurs stratégiques les plus touchés.

"La recherche d'une plus grande productivité et efficacité doit nous faire avancer vers une transformation durable et inclusive. Les politiques industrielles actives seront essentielles pour éviter que la crise conduise à la fermeture d'entreprises, la perte d'emplois et des conséquences pour l'environnement", a ajouté Mme Barcena.

L'Amérique latine, devenue l'épicentre de la pandémie, totalise plus de 2,6 millions de cas de Covid-19, dont près de 119.000 décès.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.