“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La maison de ventes parisienne Artcurial sublime son catalogue en Principauté

Mis à jour le 11/07/2016 à 05:02 Publié le 11/07/2016 à 05:02
Ci-dessus et à droite, un pot-pourri des ventes d'été d'Artcurial. Pirate et la méduse nacrée signée de la maison de haute couture Sorbier. La Rolex Pre-Daytona tirée du James Bond Au service secret de sa Majesté et portée par George Lazenby. Une bague en platine et saphir. La robe Myosotis de la collection Franck Sorbier. Un sac Hermès Birkin « Grizzly ». Un pendentif compression de Césa et des montres James Pellaton - Tourbillon 1935.

Ci-dessus et à droite, un pot-pourri des ventes d'été d'Artcurial. Pirate et la méduse nacrée signée de la maison de haute couture Sorbier. La Rolex Pre-Daytona tirée du James Bond Au service secret de sa Majesté et portée par George Lazenby. Une bague en platine et saphir. La robe Myosotis... Photo ©Artcurial

La maison de ventes parisienne Artcurial sublime son catalogue en Principauté

Dotée d'un bureau en Principauté depuis 2015 la maison de ventes parisienne a particulièrement soigné ses catalogues d'été 2016... avant d'autres projets

Après s'être adjoint le talent d'Enki Bilal à maintes reprises et plus récemment les compétences du designer Yorgo Tloupas pour moderniser son logo, la maison de ventes parisienne Artcurial a fait appel à Elie Top pour donner du cachet à ses vacations estivales en Principauté. Le joaillier redessinant une dizaine de lots coups de cœur pour sublimer un catalogue déjà solide.

Pas un simple luxe mais une véritbale stratégie de communication pour se démarquer sur le marché local et, plus largement, azuréen. Condensé inégalé de nationalités avides d'enchères, la Principauté pourrait en effet être l'épicentre de projets « méditerannéens » à moyen terme, comme le dévoile la directrice du bureau monégasque, Louise Gréther.

Une « Mission » caritative

En attendant, du 18 au 21 juillet prochains, l'hôtel Hermitage vivra au rythme du marteau à l'occasion de huit ventes de prestige, horlogerie et joaillerie en tête. Le fruit, notamment, des expertises mensuelles menées à Monaco par l'experte Marie Sana. A noter également, la vente intitulée « L'univers de Franck Sorbier » et réunissant quelques perles du créateur.

Enfin, une première. Une vente se tiendra en cloture de cette session estivale d'Artcurial au profit de Mission enfance. Pour l'occasion une quinzaine de sac Hermès ont été customisés par des street artistes.

Photo ©Artcurial
Photo ©Artcurial
Photo ©Artcurial
Photo ©Artcurial
Photo ©Artcurial
Photo ©Artcurial
Photo ©Artcurial

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct