“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La liaison hélicoptère de Monacair entre l'aéroport de Nice et Monaco est-elle menacée?

Mis à jour le 10/07/2020 à 10:56 Publié le 10/07/2020 à 09:00
"Cette ligne est un outil important pour la Principauté", note le gouvernement.

"Cette ligne est un outil important pour la Principauté", note le gouvernement. Photo J-F. O

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La liaison hélicoptère de Monacair entre l'aéroport de Nice et Monaco est-elle menacée?

Après l'annonce d'un plan de restructuration au sein de la société, l'avenir de la ligne qui relie la principauté et l'aéroport Nice-Côte d'Azur est incertain.

Aujourd’hui, personne n’empêche la réouverture de la ligne.

« Elle est du reste ouverte, note le gouvernement. Le fait est que la fermeture quasi totale de l’aéroport de Nice pendant plusieurs semaines et une reprise très partielle avec, notamment, le Terminal 1 encore fermé, a un impact considérable sur le nombre de clients pour la société Monacair. La situation s’explique exclusivement par une réalité commerciale très défavorable à Monacair. »

Une situation qu’explique également Damien Mazaudier : « Le ralentissement drastique du trafic aérien, l’annulation ou le report des manifestations et événements, l’impossibilité pour certaines nationalités de voyager, sont autant d’éléments négatifs qui se conjuguent et vont perdurer au moins jusqu’à l’été 2021. La ligne régulière, dédiée à Monacair exclusivement, est très impactée. C’est une structure très lourde. Aujourd’hui, nous ne sommes pas en mesure d’opérer la ligne régulière. Mais si vous appelez Monacair, nous trouvons des solutions. Nous faisons du cas par cas. Et, en aucun cas, on refuse le client. » C’est d’ailleurs la logique de cette ligne qui, selon le syndicat de l’aviation civile, est d'une « mission de service publique ».

« Cette ligne est un outil important pour la Principauté, note le gouvernement. Elle permet de relier Monaco au deuxième aéroport de France. La ligne est assurée par une entreprise privée dans laquelle l’État n’a aucune participation. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.