“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La France honore une Parisienne de Monaco

Mis à jour le 03/01/2019 à 06:03 Publié le 03/01/2019 à 06:03
Une Marianne entourée des photos officielles du président de la République française et de la famille princière : la nouvelle déco du bureau de Michelle Mauduit-Pallanca.

Une Marianne entourée des photos officielles du président de la République française et de la famille princière : la nouvelle déco du bureau de Michelle Mauduit-Pallanca. A.C.

La France honore une Parisienne de Monaco

Michelle Mauduit-Pallanca a été nommée chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur Une grande fierté pour cette femme qui s'emploie à « faire rayonner la France à Monaco »

Une statue de Marianne encadrée par deux portraits officiels : celui du président de la République française Emmanuel Macron et celui du couple princier avec ses enfants. « Ce sont les symboles de mon attachement à ces deux pays », illustre Michelle Mauduit-Pallanca.

En accédant à la présidence de la Fédération des groupements français de Monaco, en mars 2018, cette Normande de naissance et Parisienne dans l'âme a donné une touche nouvelle à la décoration de son petit bureau, au premier étage de la Maison de France, rue Grimaldi. Pour la première fois, les attributs de la principauté de Monaco entraient dans le bâtiment tricolore. Une photo officielle, d'abord, puis un drapeau rouge et blanc qui fait son apparition lors des cérémonies officielles depuis celle du 11-Novembre dernier. Il a même été béni par Mgr Barsi en l'église Sainte-Dévote.

C'est dire combien Michelle Mauduit-Pallanca tient à ce que la France et Monaco vivent en harmonie dans ce lieu qui appartient depuis 2014 à l'État monégasque. Quoi de plus naturel pour celle qui s'emploie depuis dix-huit ans à « faire rayonner la France en principauté de Monaco » et à « cultiver l'amitié franco-monégasque » ?

C'est précisément pour cela que le ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères l'a nommée chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur, à l'occasion de la promotion du 1er janvier 2019.

« Je suis touchée au plus haut point »

Cette Légion d'honneur, Michelle Mauduit-Pallanca aurait très bien pu la recevoir au titre du ministère de l'Éducation nationale, où elle a fait toute sa carrière, avant son dernier poste à Nice comme inspectrice d'académie et inspectrice pédagogique régionale (lire ci-dessous). Elle-même s'est d'ailleurs posé la question, en apprenant la nouvelle mardi 1er janvier, de la bouche de l'ambassadrice de France à Monaco, Marine de Carné-Trécesson. « Je savais que l'ambassadrice avait pris cette initiative mais j'ignorais qu'elle allait porter ses fruits », réagit la récipiendaire avant d'ajouter : « Cette marque de reconnaissance m'a touchée au plus haut point. » Installée à Monaco depuis l'an 2000, Michelle Mauduit-Pallanca s'est très vite investie dans la vie associative, particulièrement après avoir fait valoir ses droits à la retraite, en 2005. Elle est aujourd'hui, entre autres, secrétaire général et vice-présidente de la section monégasque de l'Ordre national du Mérite, présidente du Comité d'entraide des Français de Monaco et présidente de la Fédération des groupements français de Monaco. Elle gère à ce titre la Maison de France.

« Les Français de Monaco ne sont pas tous riches »

À 75 ans, Michelle Mauduit-Pallanca, également conseiller consulaire, ne ménage pas ses efforts pour « faire rayonner la France en principauté de Monaco » : elle travaille sept jours sur sept à organiser une quinzaine d'événements par an à la Maison de France (commémorations, expositions, conférences, concerts) et à soutenir une vingtaine de Français dans le besoin. « Il ne faut pas croire que les Français de Monaco sont tous riches. Nous versons chaque trimestre des indemnités à treize personnes et en aidons sept autres ponctuellement, pour payer des factures, des obsèques ou les frais d'étudiants. »

Quant aux projets pour 2019, il y en a un auquel elle tient particulièrement : la construction d'un ascenseur permettant d'accéder plus facilement au deuxième étage de la Maison de France, là où sont proposées les conférences. Livraison espérée dans un an.

Près de vingt ans après son arrivée à Monaco, Michelle Mauduit-Pallanca se sent toujours « totalement française » mais ne se voit plus vivre en France. « J'ai un infini respect pour ce pays qui m'a accueillie il y a presque vingt ans… »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct