Rubriques




Se connecter à

La cybersécurité est-elle un enjeu de compétitivité pour les entreprises?

A l’occasion, ce jeudi, des Entreprenariales, le HubEco de Nice-Matin invite Hugues Foulon, pdg d’Orange Cyberdefense, pour parler cybersécurité. Un enjeu de survie et de compétitivité pour les entreprises.

K.Wenger Publié le 23/11/2021 à 18:30, mis à jour le 23/11/2021 à 16:01
Hugues Foulon, pdg d’Orange Cyberdefense. (Photo D.R.)

Organisées par l’UPE06 et le Medef Sud, les Entreprenariales ont vingt ans cette année. A cette occasion, le salon des dirigeants d’entreprise qui se tiendra ce jeudi en format hybride au stade Allianz Riviera à Nice abordera la thématique très actuelle de la transformation digitale. Et si la numérisation des entreprises est inexorable ainsi que l’a montré la Covid, le piratage des données l’est aussi.

C’est le sujet qu’exploreront les partenaires du HubEco lors du petit-déjeuner qui se déroulera en marge des Entreprenariales.

Pas "si" mais "quand"


Pour en parler, Hugues Foulon, président directeur général d’Orange Cyberdefense, responsable de la stratégie et de la cybersécurité du groupe Orange. "Le télétravail et le téléenseignement induits par la pandémie ont augmenté la surface d’attaque potentielle des pirates", estime-t-il.

 

Ces derniers redoublent d’ingéniosité pour pénétrer dans les systèmes d’information des entreprises: phishing, malware, data breach, cyberespionnage... "Les rançongiciels [logiciel malveillant qui prend en otage des données personnelles] ont été multipliés par quatre en 2020."
Plus inquiétant, les PME et TPE sont tout aussi visées que les grands groupes... "Les dirigeants ne se demandent plus s’ils vont être attaqués mais quand et une étude de l’ONU datant de 2020 montre que 60% des PME victimes de cyberattaques déposent le bilan sous six mois."
Se pose alors la question de minimiser les risques. "95% des entreprises ont pris conscience que le risque cyber est devenu un enjeu majeur au même titre que le risque incendie, la sécurité des personnes, reprend l’expert. Il faut anticiper la menace, identifier ses vulnérabilités, protéger son système d’information, détecter le plus rapidement l’attaque et répondre à la crise. Une fois cela réalisé, il faut aussi sensibiliser et former son personnel et ses sous-traitants. Le plus souvent, ce sont les failles humaines qui sont à l’origine des vulnérabilités."
Outre la question de survie des entreprises, se cache également un enjeu de compétitivité. "À l’instar d’Orange, les services achats des grands groupes demandent à leurs fournisseurs d’avoir un niveau de protection similaire" qui, faute d’en faire montre, risqueront d’être jugés peu sûrs et perdre des marchés. Un enjeu bien pris en compte par les membres du HubEco qui pourront évoquer les différentes mesures déjà mises en place au sein de leur organisation.

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.