“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La beauté au coin de la rue

Mis à jour le 06/01/2018 à 05:17 Publié le 06/01/2018 à 05:17
Quand le boulevard de la République devient avenue Camille-Blanc, on passe de l'ombre à la lumière, comme on est passé de la vétuste droguerie de la Crémaillère au lumineux institut de beauté « Glam Monte-Carlo ». A l'intérieur, trois cabines équipées de matériel dernier cri sont dédiées aux soins du corps et du visage. Anna Lunhu (à gauche) emploie dans son salon-spa cinq esthéticiennes diplômées, dont Yana.

Quand le boulevard de la République devient avenue Camille-Blanc, on passe de l'ombre à la lumière, comme on est passé de la vétuste droguerie de la Crémaillère au lumineux institut de beauté « Glam Monte-Carlo ». A l'intérieur, trois cabines équipées de matériel dernier cri sont dédi... S.I

La beauté au coin de la rue

Un clinquant centre de beauté « Glam Monte-Carlo », situé au 10 rue Camille-Blanc à Beausoleil a ouvert ses portes dernièrement.

Un clinquant centre de beauté « Glam Monte-Carlo », situé au 10 rue Camille-Blanc à Beausoleil a ouvert ses portes dernièrement. Après une période de rodage, Anna Lunhu, initiatrice du projet, en présente les principales caractéristiques.

Cette femme, chef d'entreprise originaire d'Ukraine, venue il y a sept ans étudier à l'université de Monaco (IUM) pour se destiner à la finance, a finalement succombé à l'effet glamour de la Riviera.

«J'ai suivi ma passion pour le monde de la beauté et de l'esthétisme en ouvrant cet espace qui leur est dédié. Mon but étant d'apporter un service haut de gamme et à la fois abordable pour le grand public. Avec mes cinq collaboratrices, la qualité des prestations et de l'accueil demeure notre priorité ».

« L'image rayonnante et joyeuse de la Côte d'Azur »

Vu la proximité de Monaco et la clientèle cosmopolite ciblée, chacune des esthéticiennes diplômées est trilingue avec des sensibilités culturelles différentes.

Ainsi l'on parle russe, anglais, allemand, japonais et un peu le français au salon-spa Glam Monte-Carlo.

Le ticket d'entrée est d'environ 50 euros. Sont proposés les soins du visage, du corps, les massages relaxants, le maquillage permanent, l'épilation et l'onglerie.

Le plus grand soin a été apporté à la décoration du lieu. « J'ai demandé au décorateur de restituer l'image rayonnante et joyeuse de la Côte d'Azur avec une connotation aux années 50 à 70, qui ont vu l'avènement de Brigitte Bardot à Saint-Tropez et de tant d'autres vedettes inoubliables », explique Anna.


La suite du direct